Purée de taro coco citronnelle

J’adore les pommes de terre. Vraiment. Je pourrais en manger chaque jour étant donné qu’elles peuvent être préparées de mille manières…
Mais il y a un tubercule qui me plaît autant : le taro. Moins aqueux que la pomme de terre et légèrement plus sucré, il se plaît aussi bien dans des préparations sucrées que salées.

Taro / Wikipedia
Quand j’ai le temps d’aller faire un tour dans les épiceries asiatiques, je reviens toujours avec quelques specimens (et du lotus aussi d’ailleurs).
Aujourd’hui, je vous propose donc une petite purée toute douce qui se mariera avec à peu près tout ce que vous comptez manger !

Purée taro coco citronnelle

 

Pour 6 personnes :

4 taros
250 ml de crème de coco
1 c.s. de citronnelle hachée + 2 c.c. si vous disposez de citronnelle fraîche ou en poudre
1 c.s. d’huile (j’utilise un mélange d’huile en ce moment qui est sympa : olive, tournesol, colza et carthame)
1 belle gousse d’ail ou deux petites
sel, poivre

Commencez par éplucher les taros (avec des gants, c’est assez désagréable sinon). On y va au couteau ou avec un épluche-légumes costaud : la peau de ces tubercules peut être assez épaisse et il faut faire travailler ses petites mains pour les éplucher correctement…
Coupez ensuite les taros en dés de taille moyenne.

Epluchez l’ail et émincez-le finement. Réservez.

Faites bouillir de l’eau dans un faitout à laquelle vous aurez ajouté la c.s. de citronnelle hachée (lyophilisée, c’est très bien aussi !). Plongez les taros dans l’eau bouillante et laissez cuire une vingtaine de minutes. La pointe du couteau doit s’enfoncer facilement dans leur chair.

Egouttez les taros puis versez-les dans un saladier et écrasez-les de bon coeur.

Faites chauffer la cuiller d’huile dans un wok ou une sauteuse. Jetez-y l’ail et faites-le colorer doucement. Versez la purée de taro et mélangez bien tout en ajoutant lentement la crème de coco et les 2 c.c. de citronnelle fraîche (si vous en avez sous la main) ou en poudre.

Salez, poivrez, servez.

Quatre utilisations principales de cette purée à la maison :
– avec un rôti de boeuf ou de veau (le jus de la viande se marie très bien avec la purée) ;
– avec un filet de canard ou du confit ;
– avec un filet de saumon juste poêlé ;
– mélangée à des dés de tofu lactofermenté aux olives ou de tofu au curcuma.

Et vous, comment la mangerez-vous ?

2 Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *