Test : les capsules de café Gourmesso (une alternative à Nespresso)

***** Test sponsorisé : les produits testés m’ont été offerts par la marque. *****

Il y a quelques temps, la marque Gourmesso.fr m’a contactée afin que je teste leurs capsules de café compatibles avec les machines Nespresso.GourmessoJ’ai accepté avec joie de goûter et donner mon avis sur leurs produits car j’aime beaucoup (trop ?) le café et je suis toujours à la recherche de solutions intéressantes et d’alternatives aux capsules Nespresso.

Gourmesso m’a ainsi envoyé un échantillon de différentes variétés de capsules que j’ai pu apprécier. Il y avait de tout : du déca au plus corsé, du classique à l’aromatisé (aux arômes naturels, hein). Bref, ce que j’aime car je ne me satisfais pas d’un seul café à la maison, j’aime la variété et choisir mon café en fonction de l’envie mais aussi du moment de la journée (oui, moi aussi j’évite le ristretto et le « force 10 » – ça fait très Bioman ou météo des mers, non ? – après 18h sauf si je dois bosser toute la nuit ;d).

Gourmesso échantillons

En résumé, que puis-je vous en dire ? J’aime bien ! Il y en a pour tous les goûts, c’est moins cher que les capsules Nespresso (en moyenne 0,25€ pour Gourmesso contre 0,33€ pour Nespresso) mais surtout la marque propose de nombreux cafés issus du commerce équitable et quelques cafés Bio dont des Gourmesso – café décaféiné Bio !

Ah, le déca ! Vous savez sans doute que le décaféiné classique (non Bio) est une insulte à la santé. Oui, car l’industrie utilise des produits chimiques pour se débarrasser de la caféine. Et qui est-ce qui se retrouve avec un « petit noir » aromatisé aux « produits chimix » comme dit mon fils ? Eh bien nous : amateurs de café léger, femmes enceintes, etc. Or, en Bio, on utilise de l’eau pour ôter la caféine. De l’eau. Et là, son déca, on peut le boire sans arrière-pensée. C’est pas beau ça ?

Pour goûter les différents cafés, j’ai mis mon entourage à contribution.
Mon mari n’aimant pas boire de café, il s’est contenté de goûter mes préparations au café. Mais ça, je vais vous en parler plus tard.
Mes beaux-parents, eux, sont accro. Ils ne boivent que du ristretto hyper serré (nonon, ce n’est pas un pléonasme : ils arrivent vraiment à serrer leur ristretto à fond les ballons) et ont une idée bien arrêtée sur ce que doit être leur café.Gourmesso Ristretto Blend Forte

Je leur ai fais tester le Gourmesso – Ristretto Blend Forte (leur préféré), le Gourmesso – Honduras Pura Forte (mon préféré pour le kick de la matinée) et le Gourmesso – Lungo Arabica Forte (oui, j’ai osé leur proposer un « long »). Alors, moi, ce Lungo, il me plaît beaucoup. Eux, ils l’aiment « raccourci » mais le trouvent tout de même sympa quoiqu’un peu doux pour eux. Doux. J’ai ri, autant vous le dire.

Côté cuisine, j’ai fait quelques tentatives. J’ai utilisé le Gourmesso – Soffio Cioccolato (une saveur chocolatée très douce et une odeur à tomber) et le Gourmesso – Soffio Nocciola (quand il coule, ça sent le Nutella chaud…) dans le tiramisu pour donner une note chocolatée à mes biscuits.Gourmesso Soffio NocciolaPour une crème au café, j’ai utilisé le Honduras Pura Forte : assez fort mais pas amer donc parfait pour éviter d’ajouter trop de sucre à ma crème.Gourmesso Honduras Pura Forte

Mais j’avoue que ce que je préfère, c’est encore boire le café… Même si j’ai en tête de préparer des éclairs au café. Et je peux même vous dire que je pense utiliser le Gourmesso – Soffio Cannella (qui m’a totalement surprise, je n’aurais jamais pensé associer cannelle et café) ou le Gourmesso – SFCC House Blend (non aromatisé mais au goût bien marqué et, surtout, sans amertume).Gourmesso Soffio Cannella

Attention, je ne suis pas une pro du café. Je n’ai pas un palet de spécialiste et je ne peux que vous donner mon avis. Le mieux ? Testez par vous-même, faites-vous votre opinion et dites-moi ce que vous en pensez.

Gourmesso capsules café

 

Moi, j’ai complètement accroché et je vais sans doute continuer à utiliser les capsules de café Gourmesso, en priorité celles qui sont Bio même si j’ai quelques favoris non Bio comme vous avez pu le voir… On ne se refait pas ;)

 

Cake aux poires et à la pistache (sans gluten)

Cake poire pistache - dessus

Ah, ça fait longtemps que je n’avais pas cuisiné (ni grignoté) de cake !
Là, ça me reprend… Attendez-vous donc à en voir passer sur le blog ;)

Aujourd’hui, je vous propose sur une alliance poire et pistache, que je crois n’avoir jamais tentée.

Quelle erreur ç’aurait été de passer à côté ! C’est vraiment très bon.

Cake poire pistache - tranche

Je n’ai pas mis d’arôme de pistache, juste de la purée de pistache (qui joue le rôle de corps gras). Du coup, on a une saveur très naturelle, douce et pas trop marquée qui ne vient pas tuer la poire mais plutôt la faire ressortir.
Si vous avez la chance d’avoir chez vous des poires un peu mûres ou encore une variété bien sucrée, vous serez ravis.

Lire la suite

Du yaourt grec et des graines de chia dans mon gâteau au chocolat (sans gluten)

Gateau chocolat au yaourt grec et graines de chia : cuiller

Mon grand Petit Bonheur (presque 3 ans tout de même) adore faire la cuisine, que ce soit sucré ou salé. Il aime par-dessus tout verser les ingrédients dans un bol (merci à l’inventeur de l’anti-dérapant sous les bols en inox) et touiller (oui, on ne dit pas mélanger chez moi…).
Souvent, ça ne l’intéresse même pas de goûter ce qu’il a réalisé. C’est vraiment la patouille qui le botte ainsi que le choix des ingrédients. Le sirop d’agave et l’amandin n’ont pas de secret pour lui. C’est au point qu’une de ses histoires préférées au coucher est… (roulement de tambour) la recette du gâteau à la framboise. Marrant, hein ?
Je ne sais pas si son petit frère (livraison prévue à la rentrée) sera aussi intéressé mais 2 bidouilles dans la cuisine, ça risque d’être rock n’roll, non ?

Bref. En attendant que la deuxième bidouille soit en âge de patouiller la pâte à cake, Petit Bonheur fait régulièrement toutes sortes de choses et, par exemple, des gâteaux aux fruits rouges ou au chocolat.
Cette fois-ci, c’est de chocolat qu’il s’est agi.

Gateau chocolat yaourt grec et graines de chia

On s’est dit que ce serait sympa de cuisiner un gâteau au chocolat qui ne soit ni trop sucré ni trop gras. Un truc plutôt sain mais gourmand quand même, faut pas pousser non plus.
On s’est donc décidés à inclure dans notre gâteau du yaourt grec, des graines de chia et du sucre de coco.

5.0 from 1 reviews
Du yaourt grec dans mon gâteau au chocolat
 
Temps de préparation
Temps de cuisson
Temps total
 
Un gâteau au chocolat peu gras et peu sucré mais très gourmand. Avec du yaourt grec et des graines de chia...
Auteur:
Pour: 6-8 personnes
Ingrédients
  • 3 yaourts grecs de brebis de 125 g pièce
  • 3 oeufs entiers
  • 200 g de farine (millet pour moi mais toute farine conviendra)
  • 100 g d'amandin (ou de poudre d'amandes)
  • 100 g de chocolat noir
  • 100 g de sucre de coco
  • 45 g d'huile de coco
  • 45 g de compote de pomme (nature ou mélangée)
  • 30 g de cacao en poudre dégraissé
  • 30 g de noix coupées en tout petits morceaux
  • 30 g de graines de chia
  • 20 cl de lait végétal (lait d'amande pour moi)
  • 1 sachet de poudre à lever
Instructions
  1. Faites préchauffer votre four à 150°C, en mode chaleur tournante.
  2. Mêlez ensemble tous les ingrédients secs : farine, amandin, sucre de coco, cacao en poudre, noix, graines de chia, poudre à lever.
  3. Ajoutez les oeufs et tous les ingrédients humides : yaourts, lait végétal, huile de coco, compote et chocolat noir fondu (tout doucement au bain-marie).
  4. Mélangez soigneusement.
  5. Graissez un plat à four à l'aide d"huile de coco et versez-y l'appareil.
  6. Enfournez 28-30 minutes.
  7. Laissez tiédir avant de dévorer.
Notes
N'hésitez pas à changer le type de sucre, à en ajouter si sa quantité est trop juste pour votre palais.
Vous pouvez aussi remplacer la compote et tout ou partie de l'huile par de la purée de courge ou des courgettes râpées.
Enfin, toutes les envies d'arômes sont possibles : noix de muscade, cannelle, vanille, poivre rose.
 

 

Tarte ricotta épinards

Tarte ricotta épinards - dessus

Quand j’étais petite, je n’aimais pas vraiment les épinards. Vous savez, cette boue verte immonde, inodore et sans saveur qu’on vous sert à la cantine avec un oeuf dur ? Voilà, les épinards c’était ça pour moi quand j’étais enfant. Et pourtant, ma grand-mère maternelle, qui était fine cuisinière, savait vraiment les mettre en valeur, ces fichues feuilles vertes : sautées au beurre avec de l’ail, servies avec une vraie crème fraîche, etc.
Mais non. Les épinards et moi, ce n’était pas ça.

Et puis j’ai grandi, mon palet a évolué et mes goûts aussi. Et voilà que je cuisine régulièrement les épinards, aussi pour que mon petit gars développe ses goûts et voie comme on peut jouer avec les ingrédients. Aussi pour que Zhôm parvienne à apprécier certains légumes qui ne sont pas vraiment ses favoris… La tarte ricotta-épinards fait partie de ces recettes qui leur plaise à tous les deux.

Tarte ricotta épinards - angle

A mon avis, pour que la tarte ricotta-épinards soit réussie, il faut que les épinards soient super frais, utiliser par exemple des jeunes pousses et y aller franco sur la noix de muscade.
Qu’en pensez-vous ? Vous êtes partants ?

Tarte ricotta épinards - part

 

Tarte ricotta épinards
 
Temps de préparation
Temps de cuisson
Temps total
 
Une tarte légère, végétarienne aux saveurs douces grâce aux jeunes pousses d'épinards et à la ricotta.
Auteur:
Pour: 6 personnes
Ingrédients
  • 1 pâte brisée ou feuilletée (avec ou sans gluten, selon votre souhait)
  • 1 kg d'épinards frais ou surgelés, de préférence des jeunes pousses
  • 400 g de ricotta
  • 3 oeufs
  • 20 cl de lait d'avoine ou d'amande
  • 1 petit morceau de beurre demi-sel
  • 2 c.s. de fromage râpé de type comté ou brebis par exemple (facultatif)
  • de la noix de muscade râpée à volonté
  • 1 échalote hachée (facultatif)
  • sel, poivre
Instructions
  1. Commencer par faire précuire votre fond de tarte (à la façon de Mercotte) dans un moule à manqué : d'abord 15 minutes dans un four chaud à 180°C, recouvert de billes d'argile puis 5 minutes (toujours à 180°C), sans les billes d'argile mais avec un peu d'oeuf battu réparti au pinceau.
  2. Conservez le reste d'oeuf battu de côté.
  3. Pendant ce temps, occupez-vous des épinards.
  4. Vous avez deux solutions :
  5. ** soit vous faites suer les épinards dans un sauteuse à bords bien hauts avec un morceau de beurre. Si vous souhaitez ajoutez l'échalote, faites-la blondir avant d'ajouter les épinards. Vous les pressez ensuite avec une araignée pour en ôter le plus d'eau possible ;
  6. ** soit (la meilleure solution mais la plus longue) vous faites suer les épinards dans la sauteuse sans rien ajouter d'autre, vous les transférez dans un linge et le pressez pour retirer le plus d'eau possible. Et c'est seulement ensuite que vous les faites revenir avec le beurre et, éventuellement, l'échalote.
  7. Dans un bol, battez ensemble la ricotta, le lait, les 2 oeufs restants (plus le reste d'oeuf battu que vous aviez réservé), la noix de muscade, le sel et le poivre.
  8. Ajoutez le mélange à la ricotta aux épinards, mélangez bien et rectifiez l'assaisonnement.
  9. Ajoutez un peu de fromage sur la tarte pour la gratiner légèrement (facultatif).
  10. Versez sur le fond de pâte et enfournez environ 25 minutes à 190°C.