Tarte chèvre épinards (sans gluten)

Bon ok, je sais que le simple fait d’évoquer les épinards peut faire grincer quelques papilles et faire remonter de douloureux souvenirs de cantine (je vous avais déjà raconté comment j’avais trouvé un morceau d’emballage plastique dans mes épinards à la crème à l’école primaire ?).

Mais ça, c’était avant (comme ils disent dans le poste). Oui, c’était avant que vous prépariez vous-mêmes de beaux, jeunes et vigoureux (je m’égare) épinards frais. Ceux que l’on peut aussi manger crûs, en salade. Ceux-là sont super doux, super tendres et ne nécessite aucun épluchage. Aucun, vous dis-je ! La petite nervure centrale, on la garde, on la croque.

Bon, maintenant que je vous ai converti(e)s aux épinards (mais si), qu’est-ce qu’on en fait ? Ben une tarte, pardi.


Tarte chèvre épinards


Pour 4-6 personnes :

1 pâte brisée (sans gluten pour moi)
500 g de jeunes épinards frais (si vous prenez du surgelé, ça marche aussi mais le goût est plus marqué)
1/2 bûche affinée de fromage de chèvre (plus c’est sec, plus c’est fort donc choisissez selon votre goût)
25 cl de lait de chèvre ou de lait végétal
2 oeufs entiers
2 c.s. de Maïzena
une belle poignée de Pecorino
poivre

1/ Faites préchauffer le four à 180°C (chaleur tournante).

2/ Pendant ce temps, dans un faitout, portez à ébullition une grande quantité d’eau salée.
Plongez-y les épinards et laissez-les patauger 2 minutes pile poil.
Egouttez-les à la passoire en insistant bien pour qu’ils rendent leur eau, en appuyant avec une cuiller en bois par exemple (je les finis même à la main, en pressant la boule formée par les feuilles cuites).

3/ Faites cuire à blanc la pâte brisée étalée dans un moule à tarte pendant 15 minutes.
Pendant ce temps, battez un oeuf dans un bol.
Quand les 15 minutes sont écoulées, laissez le four allumé. Sortez le fond de tarte et badigeonnez-le d’oeuf battu.
Enfournez de nouveau 5 minutes.

4/ Dans un saladier, battez le deuxième oeuf.
Ajoutez le reste du premier oeuf battu ainsi que le lait, la Maïzena et quelques tours de moulin à poivre et mélangez bien. Ceci donne un appareil à quiche.
Coupez la bûche de chèvre en très petits morceaux. Mélangez de nouveau.

5/ Sortez le fond de tarte du four et disposez les épinards bien égouttés.
Versez l’appareil à quiche et répartissez-le bien sur l’ensemble de la tarte.
Recouvrez de Pecorino.
Enfournez environ 25 minutes, toujours à 180°C (chaleur tournante).

Pirojki au chou vert et à la carotte (sans gluten)

Cette recette-là, mes ami(e)s, c’est ma chouchoute. Ma madeleine à moi. Les pirojki, c’est ma recette doudou celle dont l’odeur me rassure et la saveur me comble. On est à la limite du chocolat. Si, je vous promets.

Les pirojki, qu’est-ce que c’est ? De petits chaussons de la famille des zakouskis, des entrées et amuse-gueule dans la cuisine russe. Leur farce peut être végétarienne, à la viande, au poisson. En gros, vous pouvez les farcir à ce que vous souhaitez. Mais moi, la farce que je préfère est au chou vert et à la carotte.
Quant à la pâte : levée, briochée, brisée. Là encore, ce que vous préférez. J’utilise ici de la pâte brisée.

Ceci nous donne un petit chausson moelleux dont la farce est à la fois salée et sucrée, douce et parfumée. La carotte apporte une note sucrée qui contrebalance la saveur parfois presque amère du chou. La saveur de l’aneth vient s’ajoute à la douceur salée du beurre. En un mot : un délice.


Pirojki chou vert et carottes


Pour environ 25 pirojki :

Environ 500 g de pâte brisée (sans gluten dans le cas de cette recette)
1/4 de chou vert émincé très finement
2 belles carottes
1 bouquet d’aneth
2 oeufs entiers
1 petit oignon
50g de beurre salé
Quelques feuilles de laurier

1/ Faites cuire le chou vert dans une grande quantité d’eau bouillante salée pendant 10 minutes.
Egouttez-le soigneusement.
Réservez.

2/ Epluchez et râpez les carottes.
Epluchez et émincez l’oignon.
Faites revenir 4-5 minutes l’oignon et les carottes à la poêle avec un petit morceau de beurre salé et les feuilles de laurier.
Ôtez les feuilles de laurier et réservez.

3/ Faites durcir l’un des deux oeufs.
Ecalez-le et coupez-le en très petits morceaux.

4/ Lavez, épongez et coupez finement l’aneth.

5/ Dans un saladier, mélangez le chou, les carottes, l’oignon, l’aneth, l’oeuf et le beurre salé coupé en petits morceaux.
Réservez.

6/ Faites préchauffer votre four à 200°C (chaleur tournante).

7/ Pendant ce temps, étalez la pâte brisée et coupez environ 25 cercles de 7-8 cm de diamètre (à l’aide d’une tasse, par exemple).
Battez l’oeuf restant dans un bol : il servira à refermer les chaussons et les faire dorer.

8/ Déposez un peu de farce au centre de chacun des cercles de pâte.
Etalez au pinceau un peu d’oeuf battu sur le bord des cercles et repliez-les en deux de manière à former des chaussons. Pressez bien entre vos doigts pour sceller les chaussons.

9/ Déposez les chaussons sur une grille recouverte de papier sulfurisé et badigeonnez-les du reste d’oeuf battu.
Enfournez-les 7 minutes à 200°C (chaleur tournante) puis baissez à 180°C (chaleur tournante) et laissez cuire encore 7 minutes.

10/ Sortez les pirojki du four et laissez-les tiédir.
Servez-les avec un peu de crème aigre, par exemple, et une petite salade verte !

Tarte aux pommes et beurre salé

Même si je sais que je ne dois pas abuser des produits laitiers (bovins, en particulier), je m’offre de temps en temps un petit pétage de plombs maison.

Là, il s’est agi du beurre salé.
Je dois avouer que j’aime le beurre salé. Beaucoup.
Ce doit être la petite part de sang breton qui coule dans mes veines qui s’exprime là…

Or, j’ai un souvenir d’enfance particulièrement heureux lié à la dégustation d’un caramel au beurre salé et à la pomme.
Ne me demandez pas où, quand, comment ni dans quelle étagère : je n’en ai pas la moindre idée. Toujours est-il que j’ai encore le goût en bouche rien qu’à y penser.
Et depuis, j’ai une affection particulière pour le mélange pommes et beurre salé. De ce coupable amour naît divers essais culinaires. En voici un certes assez classique qui, j’espère, vous plaira.


Tarte aux pommes et beurre salé


Pour 6 personnes :

1 pâte sablée (sans gluten pour les intolérants et coeliaques)
1 oeuf
4 pommes de type granny ou pink lady (si vous préférez quelque-chose de moins acide)
1 grosse c.s. de beurre salé de bonne qualité (et pourquoi pas un Bordier aromatisé pendant qu’on y est)
2 belles c.s. de sucre de canne non raffiné
2 c.s. de pralin ou de noisettes concassées et caramélisées

1/ Faites préchauffer votre fous à 180°C, chaleur tournante.
Etalez la pâte sablée dans un moule.
Recouvrez de papier sulfurisé et de billes de céramiques.
Enfournez 15 minutes.

2/ Pendant ce temps, épluchez et coupez très finement les pommes.
Battez l’oeuf dans un bol.
Réservez.

3/ Au bout des 15 minutes de cuisson, sortez votre pâte du four.
Ôtez le papier sulfurisé et les billes de céramiques.
Passez l’oeuf sur le fond de tarte au pinceau.
Enfournez de nouveau pour 5 minutes.

4/ Les 5 mn passées, sortez le fond de tarte et garnissez-le d’une première couche de pommes.
Saupoudrez de sucre.
Recouvrez d’une seconde couche de pommes.
Sucrez à nouveau puis saupoudrez le pralin.

5/ Enfournez la tarte 15-20 minutes, toujours à 180°C.
Modulez le temps de cuisson selon que vous préférez les pommes croquantes ou fondantes.

Gâteau au yaourt à la pistache et aux cerises (sans gluten)

Je me demande : existe-t-il un gâteau plus simple que le gâteau au yaourt ?

Alors, dans la salle, personne ?

Bon, eh ben on fait un gâteau au yaourt alors, vite fait et bien fait ! Ce coup-ci, on l’aromatise à la pistache et on lui ajoute quelques morceaux de cerises séchées.


Gâteau au yaourt pistache cerises


Pour un gâteau (4-6 personnes ou 3-4 petits monstres velus) :

1 pot de yaourt (chèvre entier pour moi)
3 œufs entiers
1 pot de sucre
3 pots de farine sans gluten (ici, le mélange de chez Marks & Spencer)
1 pot d’huile (olive dans mon cas)
1/2 sachet de levure chimique
2 c.c. bombées de pâte de pistache
1 poignées de cerises séchées dénoyautées (ATTENTION : vérifiez bien dans la liste des ingrédients l’absence de farine ou produits contenant du gluten si vous y êtes allergique)

1/ Faites préchauffer votre four à 160°C (chaleur tournante).

2/ Videz le yaourt dans un bol, ajoutez-y la pâte de pistache, mélangez et réservez.
Lavez et séchez le pot de yaourt vide.

3/ Cassez les oeufs dans une jatte, ajoutez 1 pot de sucre et battez tranquillement.

4/ Versez dans la jatte le yaourt et la pâte de pistache, 3 pots de farine, 1 pot d’huile et le demi sachet de levure chimique.
Mélangez bien.

5/ Coupez les cerises en petits morceaux.
Ajoutez à l’appareil et mélangez bien.

6/ Versez dans un moule (moule couronne en silicone dans mon cas) et enfournez 30 minutes environ à 160°C (chaleur tournante).
Vérifiez la cuisson en plantant la pointe d’un couteau dans le gâteau : celle-ci doit ressortir propre et (quasi) sèche.
Laissez refroidir (ou à défaut tiédir) avant de dévorer !

Salade complète végétarienne sans gluten

Il y a quelques jours, je vous proposais le test des Torsades aux lentilles corail de la marque Lazzaretti, pâtes bio et sans gluten que j’ai particulièrement appréciées.

Aujourd’hui, je vous propose une petite mise en situation de ces torsades : une salade végétarienne associant céréales et légumineuses qui se réalise sans peine et rapidement.

Je n’ai évidemment pas besoin de vous rappeler combien les légumineuses sont intéressantes sur le plan nutritionnel (fibres, protéines – assimilables si elles sont associées à des céréales lors d’un même bol alimentaire – et vitamines ainsi que minéraux, notamment). Et pour la partie gustative, c’est pareil : des textures et des saveurs qui changent, ça fait du bien aux papilles !


Salade complète végétarienne sans gluten


Pour 4 personnes :

150 g de pâtes à la farine de légumineuses cuites (donc lentilles corail pour moi)
150 g de riz thaï 1/2 complet cuit
150 g de fèves pelées et cuites
4 petites betteraves cuites, épluchées
2 belles carottes (ou 4 petites) cuites, en tranches
une quinzaine de tomates cerises coupées
1 échalote
persil, coriandre, menthe (1/3 de chaque)
vinaigrette à base de d’huile d’olive et de vinaigre à l’échalote
sel, poivre

1/ Versez dans un saladier les pâtes, le riz et les fèves.

2/ Coupez les betteraves en petits dés.
Coupez les tomates en deux.
Emincez l’échalote et hachez finement les herbes.
Versez tout dans le saladier.

3/ Préparez votre vinaigrette et versez dans le saladier.
Mélangez bien.

A noter :
– Eventuellement, placez au réfrigérateur pour une dizaine de minutes avant de servir.
– Au moment de servir, proposez la salade avec un peu de gomasio ou une belle poignée de noisettes hachées et poêlées à sec.