Parmentier de poisson

Des patates, des patates, des patates ! Zhôm n’est pas un grand fan des patates en dehors des frites et pommes sautées (ça me fait penser qu’il faut que je vous fasse partager une recette de patates sautées…). Et moi, j’adoooore les pommes de terre. Donc, pour que Zhôm approuve l’utilisation de la pomme de terre sans me dire, l’air bienheureux, « tu fais des frites ????« , faut que je mobilise mes 2 neurones.

Alors voilà, le poisson joue ici le rôle de l’alibi et moi, j’ai mes pommes de terre chéries. C’est pas beau, la vie ?

parmentier-de-poisson

Bon la présentation… voilà… Mais je vous promets que c’était bon !

Ingrédients (pour 4 quand même… à moins que vous ayez très très faim)

8 filets de poisson blanc (colin pour moi)
1 ou 2 kg de pommes de terre (tout dépend de l’épaisseur de purée que vous attendez…)
2 c.s. d’huile d’olive + 1 c.s. pour la « purée »
2 têtes d’ail
un bouquet garni (mais garni, hein ? genre carottes et poireaux coupés en très petits morceaux, persil, laurier, thym, oignon, échalote…)
sel, poivre, baies roses (1 c.c. suffit), noix de muscade
1 petit verre de lait de riz

Dans une casserole, faites cuire les pommes de terre coupées en morceaux si vous souhaitez qu’elles cuisent plus vite :-) !
Dans une sauteuse, faites chauffer l’huile d’olive. Ajouter le contenu de votre bouquet garni, l’ail, le sel, le poivre, les baies roses passées au moulin… et faites cuire en travaillant régulièrement avec la cuiller en bois de manière à obtenir des petits morceaux.
Une fois les pommes de terre cuites, écrasez-les doucement à la fourchette en ajoutant un poil de sel, de poivre et de noix de muscade ainsi que de l’huile d’olive et du lait de riz.
Dans un plat à four, étalez le poisson et recouvrez d’une belle couche de pommes de terre.
Si vous préparez ce Parmentier à l’avance, réchauffez-le au four doucement et, pourquoi pas, en ajoutant un petit peu de fromage sans lactose sur le dessus..

parmentier-zoom

Quintet de légumes et tofu sans gluten sans lait

J’aime bien les plats uniques pour le soir. En voici un que j’aime particulièrement : grâce à lui, on fait le plein de couleurs, de saveurs et on vide le frigo des légumes en attente (ou en souffrance…).

quintet

Pour 2 estomacs :

1 poignée d’asperges vertes
1 poignée de têtes de brocolis
2 petites betteraves cuites
4 belles pommes de terre
100 g d’aubergines grillées, en tranches
100 g de tofu (le mien est mariné au shoyu)
2 œufs
20 cl de soja cuisine
1/2 tête d’ail
sel, poivre
2 c.s. de crème de riz
1 lichette d’huile d’olive
une poignée de fromage sans lactose, râpé ou en tranches

Faites blanchir les asperges et les têtes de brocolis une dizaine de minutes dans une casserole d’eau bouillante. Même punition pour les pommes-de terre qui vont précuire.
Dans le blender, versez les asperges, les brocolis, l’ail, 10 cl de soja cuisine, 1 c.s. de crème de riz, l’ail, une pincée de sel et 1 tour de moulin à poivre. Mixez. Versez dans le fond d’un plat à four. Égalisez. Déposez sur cette première couche le tofu coupé en fines tranches.
Rincez le blender et on continue.
Cette fois-ci, vous allez mixer les betteraves, l’œuf, le soja cuisine restant, 1 c.s. de crème de riz, un peu de sel et de poivre. Versez sur le tofu et égalisez.
Coupez les pommes de terre en tranches fines et disposez-les sur la couche de crème de betteraves. Recouvrez-les des tranches d’aubergines grillées. Versez un petit peu d’huile d’olive sur le tout et enfournez 1 heure à 120°C.

Juste avant de servir, ajoutez le fromage et passez sous la lèchefrite quelques instants.

quintet-etages

Poulet à la mangue et mélasse de grenade

Que diriez-vous d’un poulet-cocotte doux-acide et bien fruité ?

poulet mangue grenade

Pour 4 à 6 personnes :

1 beau poulet
2c.s. d’huile d’olive
1 bouquet garni (thym, laurier…)
1 c.s. d’ail en morceaux (ou 2 têtes d’ail que vous laisserez cuire en chemise)
1 grand bol de pommes de terre coupées en morceaux
1 petit bol de mangue coupées en morceaux
3 c.s. de mélasse de grenade
3 c.c. de miel
sel, poivre
1 à 2 verres d’eau

Alors là, c’est très très simple ! Sortez votre cocotte en fonte. Versez l’huile d’olive dans la cocotte et faites-la frémir. Glissez-y votre poulet et faites-le dorer de tous les côtés à feu vif. Baissez à feu moyen (très moyen). Ajoutez le bouquet garni et l’ail, le sel/poivre puis la mélasse de grenade et le miel. Versez doucement un verre d’eau, remuez et laissez cuire 50 minutes.
A ce moment, ajoutez les morceaux de mangue et de pomme de terre et c’est reparti pour 45 minutes ! Il ne vous reste plus qu’à rectifier l’assaisonnement avant de servir.

Voilà, un poulet avec une pointe d’acidité tout de suite adoucie par le miel et la mangue. Zhôm a testé et validé.