Les mobiles immobiles

Faire dormir bébé, lui permettre de rester calmement dans son lit afin de s’endormir paisiblement, c’est l’utilité du mobile.
Vous savez, cette prétendument jolie petite chose qui, accrochée à une boîte à musique, fait virevolter de jolis petits sujets ?
Ca, c’est la version Disney. Parce que dans la vraie vie, c’est nettement moins évident. La recherche du mobile s’avère plus complexe que la quête du Graal dans Indiana Jones et la dernière Croisade !

Déjà, il faut faire le tri entre les mobiles mignons et les moches, ceux dont les sujets sont mal fichus ou inintéressants. Rien que ça, ça te prend limite un trimestre de ta grossesse.

Ensuite, tu te demandes si tu en prends un à piles ou un classique, avec sa boîte à musique qui se remonte à la main. Là commence la première partie de ton long voyage sur Internet.
Le principal inconvénient des trucs à piles… c’est qu’ils sont à pile ! Comprendre : ça peut tomber en rade justement au moment où Junior, ultra énervé, refuse ca-té-go-ri-que-ment de s’endormir sans son bidule qui tourne. Et puis bon… pas très écolo entre les piles à changer et celles à recharger, non ? Et puis, certaines mamans se plaignent du bruit du moteur donc exit la douce musique et bienvenue au Garage du Centre ! Rappelons que le mobile est censé calmer Junior, pas lui remuer la couenne.

Là, on se dit : eh ben bingo ! Va pour la boîte à musique classique.
Tu croyais quand même pas que ça allait être si simple, non ? Parce que la boîte à musique, si elle se remonte à l’huile de coude, c’est qu’elle ne dure que 5 minutes ! Laquelle d’entre vous a un bébé nerveux qui s’endort en 5 minutes ? Allez, levez la main ! Personne ? Ben non, personne. Par définition, le bébé nerveux – ou tellement fatigué qu’il ferait passer Zébulon pour une limace – s’endort soit immédiatement, soit au bout d’une heure de chansons douces et paroles encourageantes. Donc, les 5 minutes du mobile…
Autre piège : ce n’est pas parce que c’est classique, manuel et mécanique que c’est joli et harmonieux ! Que nenni !

Et c’est pas fini…

Vois plutôt : dans ma longue quête du mobile idéal pour Petit Bonheur, j’en ai acheté trois différents.

Le premier était très mignon. De marque Moulin Roty, acheté en promo bien avant la naissance de Petit Bonheur.

Mobile Les loupiots - Moulin Roty

Jolis personnages quoiqu’un peu simples et jolie musique durant certes trop peu longtemps. Le jour de l’installation sur le lit arrive et là, c’est le drame. Pas compatible. Et vous croyiez que l’incompatibilité était réservée à votre Mac ou votre PC ? Ahahahah ! Eh ben non. Là, tu regardes le mobile et tu te dis tant pis, je ne l’ai pas payé cher, je lui trouverai une autre utilisation, je vais en acheter un autre pas cher.

Le deuxième, toujours une boîte à musique mécanique, de marque Doudou et Compagnie (Le jardin merveilleux, pour ne pas le nommer).

Mobile Jardin merveilleux - Doudou et Compagnie

Ce coup-ci, on vérifie le mode d’ancrage. On est bons. Le jour de la livraison arrive. On déballe : c’est mignon, ouf ! On installe, on lance et… re-drame : la boîte à musique fait un bruit de casserole. Un truc atroce. Je propose à Petit Bonheur d’écouter et il hurle immédiatement. Je réitère l’essai trois fois d’affilée : la boîte à musique déclenche invariablement ses hurlements. Bon. Je ne me démonte pas. Je récupère la boîte du premier mobile et la monte sur le second. J’accroche les personnages du premier mobile au-dessus de son plan à langer pour le distraire. Le tour est joué.

Pourquoi alors un troisième mobile me direz-vous ? On me l’a offert. Acheté par correspondance, l’acheteur ne l’avait pas vu avant sa livraison. Il n’a jamais été déballé et a été revendu aussi sec. Pourquoi ? Ce mobile Musical Jungle de Babymoov est tout simplement très laid.

Mobile Musical Jungle - Babymoov

Oui, les goûts et les couleurs tout ça… Mais non ! Sur les photos, c’est très mignon ! Les couleurs sont vives et variées, c’est top. Mais la finition des sujets est juste atroce ! C’est simple, ça ne ressemble à rien. LEs coutures sont moches, c’est mal fini. Bref, ça a été monté avec les pieds. Exit, donc.

Sommes-nous mobilo-heureux aujourd’hui ? Eh ben non.
1/ La musique ne dure que 5 minutes max. C’est beaucoup trop peu. Si Petit Bonheur est encore réveillé, la soudaine immobilité des sujets et le soudain silence l’agacent. Exit le calme pré-dodo.
2/ La conception des mobiles oublie une chose : les lits d’enfants comprennent souvent 2 voire 3 hauteurs. Quand le sommier de bébé est en position haute, les sujets du mobile lui traînent sur le visage. A toi de jouer des aiguilles pour bidouiller un truc. Vous n’allez quand même pas me dire que pour un truc qu’on paie largement plus de 30 euros, qui est en plastique moche – en général – et qui a utilisé moins d’un mètre-carré de tissu, on ne pourrait pas imaginer une conception mieux pensée ?!

Dans ces conditions, qu’est-ce qu’on fait ? Nous avons fini par laisser le mobile mais ne le faisons jamais tourner. J’ai démonté la boîte à musique qui faisait un bruit de casserole pour la faire taire mais conserver le mécanisme faisant tourner les sujets. Je l’ai remontée sur le mobile et ai récupéré la boîte à musique du premier mobile pour la trimballer avec moi quand Petit Bonheur montre son envie de l’écouter (durant le change, par exemple).

Au final, nous utilisons un quatrième objet : la veilleuse Magic Light de Tigex.

Veilleuse Magic Light - Tigex

Elle s’accroche sur le lit de bébé, fonctionne avec trois piles AA et comprend divers modes lumineux et sonores : un projecteur qui illumine le plafond de vagues de couleurs, une petite bague lumineuse et un panonceau bas proposant des lumières mouvantes de couleur orange. On choisit un mode d’illumination, un son (seul le chant des oiseaux – certes répétitif – me semble audible, le reste n’est vraiment pas joli) ou le silence et boum ! Petit Bonheur adore regarder les vagues de couleur au plafond le soir. La journée, il regarde les lumière mouvantes du petit panneau bas. Et le GROS plus : le tout dure environ 15 minutes. Si mon loulou ne dort par forcément au bout de 15 minutes, il est en tout cas très calme et prêt à s’endormir.

Et de votre côté, ça donne quoi ?

5 commentaires sur “Les mobiles immobiles

  1. Bien écouter les mobiles musicaux quand même. Parfois le son est beaucoup trop fort, parfois le son électronique est extrêmement moche, étant musicien je souhaite quand même éduquer leurs oreilles avec autre chose que des fausses notes stridentes :)

    1. Tweet

      Vous avez parfaitement raison ! Entre la qualité du son et leur intensité, il y a peu de produits qui me semblent vraiment bien faits. L’enregistrement d’une source externe est proposé par certains modèles…

  2. Nous sommes également confrontés aux mêmes problèmes que vous… Est-ce facile de démonter la boite à musique afin de la faire taire sans l’empêcher de tourner ?

    1. Tweet

      Bonjour Samuel,

      Oui, c’est vraiment très facile. En réalité, le mouvement de la boîte à musique et le son sont des mécanismes dissociés.
      Il vous suffit d’ouvrir la boîte à l’aide d’un petit tournevis, la plupart du temps. Vous voyez à l’intérieur de la boîte un petit cylindre et un petit peigne. Il vous faut dévisser les vis qui retiennent le petit peigne et enlever ce dernier.
      Remontez la boîte et le tour est joué !
      Si j’ai un peu de temps, je posterai des photos de l’opération.

      Dites-moi si vous rencontrez une difficulté !

  3. Nous avons opté sous les conseils d’une amie la veilleuse tortue de nature et découverte.
    Juste quelques vagues bleues au plafond (qu’on peut immobiliser) et le bruit des vagues ou vagues et douce mélodie. Depuis cela calme bébé, et endors papa ;)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *