Cake aux poires et à la pistache (sans gluten)

Cake poire pistache - dessus

Ah, ça fait longtemps que je n’avais pas cuisiné (ni grignoté) de cake !
Là, ça me reprend… Attendez-vous donc à en voir passer sur le blog ;)

Aujourd’hui, je vous propose sur une alliance poire et pistache, que je crois n’avoir jamais tentée.

Quelle erreur ç’aurait été de passer à côté ! C’est vraiment très bon.

Cake poire pistache - tranche

Je n’ai pas mis d’arôme de pistache, juste de la purée de pistache (qui joue le rôle de corps gras). Du coup, on a une saveur très naturelle, douce et pas trop marquée qui ne vient pas tuer la poire mais plutôt la faire ressortir.
Si vous avez la chance d’avoir chez vous des poires un peu mûres ou encore une variété bien sucrée, vous serez ravis.

Lire la suite

Gâteau au yaourt à la pistache et aux cerises (sans gluten)

Gâteau au yaourt pistache cerises

Je me demande : existe-t-il un gâteau plus simple que le gâteau au yaourt ?

Alors, dans la salle, personne ?

Bon, eh ben on fait un gâteau au yaourt alors, vite fait et bien fait ! Ce coup-ci, on l’aromatise à la pistache et on lui ajoute quelques morceaux de cerises séchées.

Lire la suite

Gâteau à la pistache et aux cerises amarena

Gâteau pistache cerises amarena sans gluten

Comme chacun sait, le dimanche est la veille du lundi. Soit.
Mais parfois, on n’a pas vraiment envie que le lundi arrive. Pour adoucir l’arrivée de la nouvelle semaine, je fais de temps en temps une petite douceur, par forcément sucrée d’ailleurs.

Cette fois-ci, il s’est donc agi d’une douceur sucrée. Une base classique (farine sans gluten, crème de riz, purée de pommes et oeufs) à laquelle j’ai associé de la purée de pistache et des cerises amarena. Pas trop sucré, bien parfumé… On serait presque prêts à accueillir le lundi ! ;-)

Gâteau pistache cerises amarena sans gluten

Lire la suite

Tarte aux fraises et aux litchis sans gluten

Tarte fraises litchis 2

Ca y est ! J’ai enfin mangé mes premières fraises. Toutes belles, toutes rouges, en provenance de Carpentras. De vrais beautés sucrées. Même pas hors de prix, en plus.

Comme nous en avons acheté une quantité « hulkesque », nous avons pu les déguster fraîches et cuites, sous forme de tartes. L’une de mes tartes a pâti de mes expérimentations en matière de pâte et a donné une sorte de gloubiboulga tout collant – le steack et les bananes en moins – (n’est-ce pas miss D ?) et, pour la 2e, je suis revenue à une recette classique, c’est celle que vous voyez en photo.

Et sinon ? Bah c’est tout simple mais toujours aussi bon ! On en aurait bien mangé une 3e…

Lire la suite