Quenelle de saumon fumé au chèvre frais

Voici l’entrée que j’ai réalisée pour le repas de Noël : . Il me fallait quelque-chose de frais et d’assez léger pour ne pas couper l’appétit de la tablée.

L’avantage de cette recette, outre sa simplicité et son coût réduit, est qu’elle est rapide à faire. Y compris avec un bébé dans sur un bras. Elle se réalise 1 à 2h avant d’être servie et prendra moins de 10 minutes de votre temps.

Quenelle de saumon fumé au fromage de chèvre

Découvrir la suite

Purée de taro coco citronnelle

J’adore les pommes de terre. Vraiment. Je pourrais en manger chaque jour étant donné qu’elles peuvent être préparées de mille manières…
Mais il y a un tubercule qui me plaît autant : le taro. Moins aqueux que la pomme de terre et légèrement plus sucré, il se plaît aussi bien dans des préparations sucrées que salées.

Taro / Wikipedia
Quand j’ai le temps d’aller faire un tour dans les épiceries asiatiques, je reviens toujours avec quelques specimens (et du lotus aussi d’ailleurs).
Aujourd’hui, je vous propose donc une petite purée toute douce qui se mariera avec à peu près tout ce que vous comptez manger !

Purée taro coco citronnelle

 

Découvrir la suite

Sauce crémeuse à la tomate pour accompagner pâtes solitaires

Coucou tout le monde ! Une petite recette en passant pour vous montrer que je ne vous oublie pas… même si je ne cuisine pas des masses ces derniers temps.

Sauce crémeuse à la tomate et au boeuf haché

Une sauce rapide à cuisiner y compris en grande quantité, vous êtes partants ? Avec un peu de Pecorino sur des pâtes, c’est fabuleux, promis !

Découvrir la suite

Menu de Noël sans gluten : Purée de patates douces et petit épeautre ou millet aux légumes

Suite de notre menu de Noël ! Aujourd’hui, c’est le tour du plat principal : un chapon rôti accompagné d’une purée de patates douces au lait de coco et de boulgour de petit épeautre ou millet aux légumes et aux marrons.

Je ne vais pas m’appesantir sur le chapon (qui va d’ailleurs être réalisé par ma belle-mère) : pas de cuisson exotique, pas de farce, rien que du classique mais toujours efficace. Rappelez-vous simplement que la bestiole a besoin de temps pour cuire correctement (comptez 1h par kilo) et d’être arrosée de temps en temps. En revanche, côté pratique : vous pouvez le cuire en deux fois et profiter ainsi (un petit peu) de votre après-midi. Vous trouverez des recettes parfaites sur Internet et notamment sur 750g.com.

Je vous propose en revanche de suivre la recette de l’accompagnement. Notez que les deux recettes qui vont suivre peuvent être préparées un peu à l’avance, conservées au réfrigérateur (ou congelées) et réchauffées au moment du service.

Edit, suite à un tweet de Natacha :
Le petit épeautre, sans gluten ? Non. Mais le gluten du petit épeautre est totalement différent du celui du blé. Le petit épeautre est ainsi très souvent bien assimilé par les intolérants, moi la première. En cas de doute, remplacez le boulgour de petit épeautre par du millet.

  • Commençons par la purée de patates douces au lait de coco.

patates douces

Découvrir la suite

Menu de Noël sans gluten : la salade folle sucrée-salée

Alors, où en êtes-vous de vos préparatifs ? Pas trop en retard ?

Ce que je vous propose aujourd’hui, c’est de partager avec vous notre menu de Noël. Rien de compliqué, rien d’excessivement long, juste de quoi passer une bonne soirée en famille.

A priori, je suis partie sur :

  • En entrée, une salade folle sucrée-salée.
  • En plat principal, un chapon rôti accompagné d’une purée de patates douces au lait de coco et de boulgour de petit épeautre ou millet aux légumes et aux marrons.
  • En dessert, un cobbler à la mangue et aux clémentines accompagné d’un soupçon de crème chiboust.

Qu’en dites-vous ?

Ce sont ces recettes que je vous propose de découvrir cette semaine.

Aujourd’hui, la recette de la salade folle sucrée-salée.

grenade

Découvrir la suite