Urgence au chocolat sans gluten

Comme son nom l’indique… pour les urgences gourmandes…

L'urgence au chocolat

Pour 4 à 6 gourmands :

200 g de chocolat noir sans gluten
100 g de farine sans gluten (ici : moitié farine de riz, moitié millet moulu)
1 c.s. de poudre à lever sans gluten (pas forcément nécessaire…)
3 oeufs
30 cl de chantilly au soja (au rayon des crèmes en boutique bio)
2 c.s. bien bombées de pâte de pistache
3 c.s. de pralin
2 poignées de noix de pécan

Mettre le four à préchauffer à 180°C.

Faites fondre le chocolat à la casserole.

Pendant ce temps, battez les oeufs entiers dans un bol.

Dans une jatte, mélanger les farines, la poudre à lever et le pralin. Ajoutez-y les oeufs battus, le chocolat fondu et la pâte de pistache. Dans un bol, battez fermement la chantilly au soja puis intégrez-la au mélange au chocolat. N’oubliez pas d’ajouter les noix de pécan.
Mélangez au fouet de manière jusqu’à ce que le mélange vous semble onctueux et gonfle très légèrement.

Versez dans un plat allant au four. Enfournez une petite vingtaine de minutes à 180°C (ah bah oui, là je vous parle d’urgence, pas question de faire cuire ça à 150°C pendant 40 minutes… non mais !).

Urgence au chocolat : la cuiller

Et non, décidément, je ne parviendrai jamais à me passer de chocolat. Et vous, vous faites comment ?

20 commentaires sur “Urgence au chocolat sans gluten

  1. Pas meiux : le chocolat c’est ce qui rend la vie supportable quand elle ne l’est pas ou plus!

    Sans compter qu’il est plein de bonnes choses pour la santé ;)

    Ton « Urgence » est superbe! :)

    Bon week-end :)

    Bisous!

  2. Moi je ne me passe jamais de chocolat…mais j’en mange toujours avec modération…bientôt ils vont découvrir le neurone responsable de l’attirance pour le chocolat j’en suis sûre! lol
    En tout cas ta recette a l’air trop bonne.
    Merci pour le award!

  3. Ah mais moi non plus je ne m’en passe pas ! Et comme toi, quand il y a urgence, rien ne m’arrête. voici d’ailleurs une recette qui me met l’eau à la bouche. Je suis quasiment sûre qu’il sera confectionner avant la fin du week end ;)
    MErci tweet !!

    Pour Diane, j’ai fait une brève il y a un an environ qui montre qu’en effet, l’addiction au chocolat était visible dans le cerveau. Je n’ai plus les détails mais si ça t’intéresse, je te recherche le lien de ma brève.

  4. Aussitôt dit, aussitôt fait :
    Mon petit mot à moi est la mise à jour du 10 mai en bas de l’article ci après : http://www.dietimiam.com/article.php?id=86

    Pour en savoir plus sur l’étude : http://www.e-sante.be/chocolat-programmes-aimer/regime-guide-anti-kilos-48-274-7276.htm

    Certes ce n’est pas la référence la plus scientifique du net. Mais comme ce n’est pas non plus l’info la plus importante, je ne suis pas allée chercher plus loin. En revanche, si quelqu’un a le courage de creuser plus profondément, je prends !!

    Bon chocolat à tous !

  5. Tout comme toi, les envies de chocolat chez moi n’attendent pas ! J’ai aussi une recette de gâteau ultra rapide au cas où une envie de ferait sentir ;-)

  6. Mais pourquoi donc se passer de chocolat ? Quelle idée ! ^^

    Alors non seulement, je ne m’en passe pas, mais en plus je te « pique » ta recette, et toc ! :p

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *