Test de mix pour pain sans gluten

Réussir parfaitement du pain sans gluten, c’est un peu comme le Graal. Y en a qui disent l’avoir vu et d’autres qui cherchent encore. Je fais partie de la seconde catégorie.
Etant par ailleurs passablement flemmarde, je suis incapable de me lancer dans une recette dont la liste des ingrédients est plus longue que la liste des personnes invitées à mon mariage il y a 5 ans (et on était peu…). Juste, ça me gonfle. J’aime quand c’est simple, qu’il y a peu d’ingrédients et, éventuellement, quand c’est rapide.
J’achète cependant peu de produits tout faits. J’aime cuisiner (oui, c’est un scoop, je sais) et contrôler ce que je mange (moi, une control freak ?)… notamment parce qu’un grand nombre de produits sans gluten ne sont pas bio et contiennent un paquet d’additifs pas spécialement sympa pour notre santé.
Passant enfin un bon nombre d’heures dans les rayons des boutiques bio (oui, « les »), j’aime bien tester certains trucs… genre les mix pour pain. Alors, entendons-nous bien, là encore, s’il y a des noms que je ne comprends pas et une liste sans fin d’ingrédients, je passe mon chemin.

Bref. Tout ça pour vous dire que l’autre jour, en me baladant, j’ai acheté un paquet de Mix sans gluten pour pain bio de la marque Emile Noël. Voici la liste des ingrédients : amidon de maïs, farine de riz, farine de sarrasin, farine de noix déshuilée, dextrose, sel, pectine, lécithine (non OGM), gomme de xanthane et extrait naturel de romarin. Bon, je comprends tout. Y a pas d’huile de palme. On teste.

Et le paquet a même pas traîné dans les placards des mois. J’ai testé leur mélange quelques jours plus tard. Pour ce faire, j’ai scrupuleusement suivi les instructions à la lettre (même pas besoin d’être la femme d’Albert Einstein) et ai travaillé ma pâte à la main. J’ai juste ajouté « quelques » fruits secs (faut vider les placards, y a de la vaisselle qui arrive des Landes)… par poignées : cerises et raisins secs, noix diverses…
J’ai fait cuire mon pain dans 2 moules à cake et zou ! Voilà ce que ça a donné :

Eh ben les enfants, honnêtement, je crois que j’ai trouvé le Graal du mix pour pain bio et sans gluten : une belle texture, un goût agréable, une mie moelleuse, un pain qui se conserve…

Prochain test, avec des graines de fenouil !

7 commentaires sur “Test de mix pour pain sans gluten

  1. Pas mal du tout ton pain car c’est vrai que le pain sans gluten … c’est pas toujours ça ! Tu me donnes envie d’en faire car j’ai de la farine sans gluten dans mes placard qui attend..Bonne journée iZa

  2. Pas mal du tout !
    Moi je croyais que pour faire du pain sans gluten, il fallait y mettre impérativement des oeufs pour que ça marche bien. Je ne sais pas ou j’ai pioché cette idée (préjugé ?)
    Bonne fin de journée !

  3. Bonsoir,
    l’huile de palme…..Elle souffre d’une terrible mésinformation cette pauvre huile de palme. Tant qu’elle n’est pas hydrogénée, elle n’est pas mauvaise pour notre santé, bien au contraire, en fait on n’a pas trouvé mieux quant à l’équilibre alimentaire…. Je me suis renseignée car en achetant un pot de pâte à tartiner au choco de la marque Pearl Amande (la meilleure après le nutella, elle a un goût des petits rôchers ferrero)dans un magasin bio, j’ai lu dans la liste des ingrédients qu’il y avait de l’huile de palme non hydrogénée. Je me suis donc dit que ça ne pouvait pas être si mauvais que ça étant donné que c’était vendu dans un magasin bio, et effectivement, la propriétaire du magasin m’a effectivement rassurée, comme quoi…..

    1. Tweet

      @ Laurence :
      En fait le souci lié à l’huile de palme est de deux ordres :
      – l’un lié à la santé : l’hydrogénation semblant être nocive (je dis « semblant » car je ne suis pas scientifique)
      – l’autre lié à la déforestation et à l’épuisement des sols des pays producteurs d’huile de palme ayant deux conséquences, l’une en terme d’écologie (mort de l’écosystème, changement climatique à terme), l’autre en terme d’économie humaine (spoliation des petits paysans expropriés par les compagnies plantant les palmiers, notamment).

  4. Rebonsoir,
    je parlais de l’huile de palme non hydrogénée, pas celle que l’on trouve dans le nutella, et justement concernant la déforestation, il s’avère (toujours selon la propriétaire du magasin bio) que l’écosystème est en fait respecté par les producteurs de palmiers alors que tout le monde croyait le contraire d’où la mauvaise réputation de l’huile de palme…. Je vais creuser juste pour info
    En tout cas, merci pour vos recettes super sympas que je fais régulièrement, bonne semaine

    1. Tweet

      @ Laurence :
      Désolée, il est possible que je vous ai tutoyée dans mon précédent message… Je tutoie parfois un peu ( trop ?) facilement ;-)

      Je suis ravie que les recettes vous plaisent !

      Pour ce qui concerne l’huile de palme, j’ai vu quelques reportages qui ne m’ont guère rassurée sur les modes de culture et j’avoue avoir un peu peur que cela finisse comme les bananeraies dans les années 80 en Côte d’Ivoire : une énorme partie de la forêt rasée pour faire place aux bananiers, résultat : une désertification d’une partie du pays et une impossibilité de replanter d’autres espèces… Qui vivra verra comme on dit…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *