Blanquette de poissons au lait de coco sans gluten ni lait

Blanquette marine au lait de coco

Je remonte cette recette originellement publiée le 8 juillet dernier.

J’y ai apporté quelques légères modifications mais le principe reste le même : manger léger (y compris pendant les fêtes) mais pas sans saveur ! Et oui, il est aisé de cuisiner une blanquette sans lactose ni gluten… la preuve !

Blanquette marine au lait de coco

Lire la suite

Koulibiac sans gluten et sa crème aigre sans lactose

Part de koulibiac

Puisque les fêtes approchent à grands pas, que diriez-vous d’une recette simple et pas trop onéreuse ?

Le koulibiac est une recette que je fais traditionnellement à la fin de l’année, pour Noël ou le Premier de l’An.
Cette année, je l’ai préparé à l’occasion de la venue d’une des tantes de Zhôm (bisous Tata !!). L’avantage du koulibiac est qu’il est simple à préparer, que tout le monde l’aime (du moins ceux qui n’ont rien contre le saumon) et qu’il est pratique pour les grandes tablées. Et par-dessus le marché, comme disait ma grand-mère, c’est une recette rapide à réaliser et qui peut se préparer à l’avance…

Part de koulibiac

Lire la suite

Filet de saumon à l’ananas

Saumon papillote ananas

Une recette certes classique mais tellement sympa…

Je ne sais pas vous, mais moi, ce temps frais et cette grisaille me déprime. Je n’ai qu’une envie, me lover au fond de ma lit, sous ma couette. Pas tout à fait réalisable, en fait… Car parallèlement, eh bien, il faut bien travailler. Beaucoup. Donc, je me cherche une alternative au soleil.
En même temps, il ne faut pas que la recette soit trop longue car les soirées sont courtes et pressées ces temps-ci. La solution réside donc dans la réalisation de filets de viande, tofu, poisson en papillote (sain, savoureux et, accessoirement, régimo-compatible) et à l’alliance de fruits colorés et surgelés quand ils sont hors saison. Oui, y a rien à faire, je suis du genre à avoir envie de mangue en janvier.

Résultat de mes élucubrations culinaires pressées : ce filet de saumon à l’ananas.
On y va ?

Saumon papillote ananas

Lire la suite

Blanquette de poissons sans lait sans gluten

J’aime les plats mijotés. J’aime quand ça glougloute doucement dans la cocotte et que les bonnes odeurs investissent peu à peu la maison.

J’aime particulièrement les plats mijotés qui vont être servis le soir. Quand on est nombreux à piocher dans la cocotte, que ça discute à bâtons rompus, que ça rigole sec. J’aime quand tout le monde passe un bon moment à table et que personne ne voit le temps passer.
Zhôm et moi avons eu la chance d’avoir un tel dîner l’autre soir avec notre famille.

Et comme j’ai envie de partager un peu de ce moment-là avec vous, voilà le plat mijoté ce que j’ai servi ce soir-là : une blanquette de poissons très douce accompagnée d’une purée de potimarron et d’un riz basmati. Cette blanquette est très rapide à réaliser mais nécessite, pour gagner en saveurs, de mijoter à feu doux, jusqu’à une heure.

Blanquette de poissons

Pour 10-12 personnes :

– la blanquette :
800 g de noix de St Jacques
500 g de grosses crevettes cuites et décortiquées
3 beaux filets de colin
3 beaux filets de cabillaud
3 beaux filets de saumon
3 L de court-bouillon (carotte, céleri, oignons, ail, cerfeuil, persil, gingembre, paprika, citron…)
3 beaux oignons rouges émincés
4 gousses d’ail
2 échalotes
1/2 verre d’huile d’olive
10 abricots moelleux (au rayon fruits secs)
2 poignées de raisins secs
2 poignées d’amandes effilées
40 cl de crème de soja cuisine
40 cl de crème ou lait de coco
une poignée d’herbes fraîches hachées (aneth, coriandre, persil, romarin…)
thym, laurier
2 c.s. d’écorce de citron en poudre
1 c.s. de gingembre en poudre
sel, poivre

Dans un faitout, portez à ébullition le court-bouillon. Plongez-y les poissons 3-4 minutes. Egouttez les filets et réservez. Conservez ce court-bouillon dans le faitout pour la cuisson du potimarron.

Dans une cocotte, faites chauffer l’huile d’olive. Jetez-y l’oignon, l’ail et l’échalote et faites-les dorer quelques instants sur feu vif. Ajoutez les noix de St Jacques, le thym et le laurier. Quand ces dernières commencent à être colorées, ajoutez la crème de soja cuisine et le lait de coco. Passez à feu doux.
Ajoutez les poissons coupés à la main en morceaux grossiers puis les amandes effilées, les raisins secs et les abricots coupés en très petits morceaux.

C’est au tour, maintenant, des herbes et épices de passer à la casserole : herbes fraîches, écorce de citron en poudre, gingembre, sel et poivre.

Posez le couvercle de la cocotte et oubliez sur feu très doux au moins 30 minutes. Vérifiez régulièrement que le poisson nage bien et corrigez l’assaisonnement.

Purée de potimarron

– la purée de potimarron :
1 ou plusieurs potimarron(s), selon la taille de ces merveilleuses boules oranges
le faitout de court-bouillon cité plus haut

Portez le court-bouillon qui vous avait servi à cuire le poisson à ébullition.
Brossez l’écorce du potimarron, épépinez et coupez en morceaux grossiers. Plongez-les dans le court-bouillon et laissez cuire entre 20 et 30 minutes (la pointe de votre couteau doit percer l’écorce sans difficulté).
Egouttez le potimarron et réduisez en purée.
Vous verrez comme cette purée est parfumée !

Il ne vous reste qu’à dressez les assiettes et servir !