Cake moelleux aux pommes et quetsches sans gluten

cake moelleux pommes et quetsches sans gluten

Dans la série des cakes, en voici un que nous aimons vraiment beaucoup. Il est doux, pas trop sucré, bien parfumé et il se conserve longtemps sans rien perdre de son extra-moelleux ! En gros, tout pour  plaire, non ? Bien sûr, ce cake et sans gluten. Il est aussi sans lait.

cake moelleux pommes et quetsches sans gluten

Et puis, comme ça, j’en profite pour participer au jeu des moelleux de Mamina !

jeu-des-moelleux

Pour un joli cake :

150 g de farine de riz
50 g de de farine de millet ou de millet moulu
75 g de sucre rapadura
1 c.s. de poudre à lever sans gluten
2 c.s. de purée d’amandes (blanche ou complète)
3 œufs
1 petit verre de lait végétal
2 petites pommes
5-6 quetsches
1 pincée de fève tonka

Faites préchauffez le four à 150°C.

Dans un saladier, mélangez les farines, la poudre à lever, le sucre, la purée d’amandes, les œufs, le lait et la fève Tonka.
Lavez les fruits. Dénoyautez les prunes et coupez-les en petits morceaux. Épluchez les pommes, ôtez les pépins et coupez-les en petits morceaux fins. Versez les fruits dans le saladier et mélangez bien.
Emplissez un moule à cake aux 3/4 de ce mélange et enfournez 1h30 à 150°C.

N.B. : C’est un peu le cake « fin de coupe de fruits » : il acceptera très bien les quelques fruits en souffrance dans votre compotier ;-)

Gâteau amandin aux quetsches sans gluten

part-gateau-amandin-quetsches

Bon, lors de ma dernière séance de cueillette, j’ai découvert avec horreur (non, le mot n’est pas trop fort) qu’il n’y avait plus de mirabelles…
Je me suis donc vengée sur les quetsches et les reine-claude.

gateau-amandin-quetsches

Voici donc un petit gâteau tout doux aux quetsches sans gluten ni lactose. Comme la photo vous le montre, la tête de linotte que je suis a « oublié » de mélanger les quetsches à la pâte… Je les ai juste posées au fond du moule. Du coup, les prunes sont restées dans le fond… Bon, c’est pas grave, ça m’apprendra à faire 36 trucs à la fois. Au moins, le gâteau nous a semblé très bon et c’est finalement ce qu’on lui demandait ;-) Et il s’est bien conservé au réfrigérateur sans rien perdre de son moelleux !

part-gateau-amandin-quetsches

Pour 6-8 personnes :

140 g de farine de riz
70 g d’amandin (ou de poudre d’amande)
30 g de fécule de maïs
6 oeufs
50 cl de crème d’amandes pour la cuisine (crème semi-liquide en brick)
80 g de purée d’amandes blanche
3 c.s. de miel
une quarantaine de quetsches
1 c.c. rase de vanille en poudre
1 belle pincée de fève Tonka en poudre

Préchauffez le four à 200°C.
Séparez les blancs d’oeufs des jaunes et montez les blancs en neige très ferme.

Dans un saladier, mélangez la farine, l’amandin, la fécule de maïs, la crème d’amandes, la purée d’amandes, le miel, la vanille et la fève Tonka. Ajoutez les jaunes puis les blancs, sans les casser.

Si vous voulez avoir le même « paillasson » de quetsches, placez dans le fond d’un moule à manqué les quetsches coupées en deux et dénoyautées. Sinon, mélangez les prunes à la pâte avant de verser cet appareil dans le moule à manqué…

Enfournez 40 minutes à 200°C.

Tarte fromages et mirabelles sans gluten

tarte-fromages-mirabelles-1

Et oui, maintenant que j’ai mis la main sur des mirabelles, je ne m’arrête plus :-) !

L’idée est ici d’avoir un plat complet que vous pouvez servir accompagné d’une simple salade ou de légumes chauds (de la courge spaghetti ou du potimarron frit… yummi…). Mais une tarte sans pâte, histoire de ne pas charger la mule (oui, c’est le nom que je donne à mes hanches) !

tarte-fromages-mirabelles

Bon, comme d’hab’, cette préparation est sans gluten mais là, elle n’est pas sans lait (lait de chèvre et de brebis, cependant). Donc, attention à remplacer le roquefort et la fêta par du fromage sans lactose si besoin, les ami(e)s !

tarte-fromages-mirabelles-1

Pour une tarte de 4 à 6 personnes (en fonction de la faim… et de l’accompagnement !) :

150 g de crème de millet (au rayon « farines » dans les boutiques bio)
100 g de farine de riz
25 cl de lait de riz
2 c.s. bombées de poudre à lever sans gluten
4 oeufs entiers
200 g de steak de soja aux amandes et sésame
50 g de roquefort
50 g de fêta
2 poignées de mirabelles lavées, dénoyautées et coupées en 2
1 échalote hachée
une poignée d’herbes : persil, basilic, ciboulette… (en gros, ce qui vous plaît ou ce que vous avez sous la main)
sel, poivre (pour moi un mélange de poivre gris et de baies roses)

Préchauffez votre four à 190°C.

Dans une jatte, battez ensemble la farine, la crème de millet, la poudre à lever, le lait de riz et les oeufs.
Coupez en tout petits morceaux le steak de soja et le fromage. Jetez-les dans la jatte. Ajoutez les mirabelles, l’échalote, les herbes, le sel et le poivre. Mélangez bien.
Versez dans un moule à bords hauts (pour moi un moule à manqué) et enfournez une trentaine de minutes à 190°C.

Tarte mirabelles et amazake sans gluten sans lait

tarte-aux-mirabelles

Bon, ça commence à bien faire ! Ca fait plusieurs jours que tout ce petit monde me fait littéralement saliver avec des recettes à base de mirabelles et… je n’ai pas encore eu l’occasion d’en croquer une seule ! Arrrggg ! Et dire que les mirabelles sont l’une des deux prunes que je préfère (l’autre étant la quetsche, mais la vraie !).
Ni une ni deux, mon popotin et moi nous sommes transportés pour aller chercher les fruits tant attendus. Et voilà ! Une tarte sans gluten certes simple mais non moins sympathique.

tarte-aux-mirabelles

Et puis c’est l’occasion ou jamais de vous dire un mot sur l’amazake. C’est une boisson : obtenue à la suite de la fermentation de riz et d’un champignon). Pour obtenir cette crème dessert, on mêle le liquide (koji) à du riz et de l’eau. Et hop ! Ca fait une crème.

amazake

Elle est naturellement sucrée, ce qui évite tout ajout de sucre dans un dessert par exemple. Maintenant, on trouve différents amazake : à base de riz, bien sûr, mais aussi de millet et d’avoine. Je n’achète que celui de riz et de millet même s’il n’est pas sûr que nous autres, intolérants au gluten, devions éviter l’avoine. Mais dans le doute…
Bref, cette petite crème peut vous servir de crème dessert (utilisée directement, mariée avec de la compote ou des fruits frais) mais aussi de base pour des gâteaux…
Voilà, vous en savez autant que moi… Peut-être que certains visiteurs qui s’y connaissent mieux pourront compléter ou corriger tout ça !

Pour une tarte :

1 pâte feuilletée ou sablée sans gluten
380 g d’amazake ici de riz (soit un pot)
2 poignée de mirabelles lavées, dénoyautées, coupées en 2
1 belle c.c. de vanille en poudre
1 c.s. bombée d’amandin (poudre d’amande et de noyau d’abricot)
2g d’agar-agar

Faites préchauffer le four à 190°C.
Étalez la pâte et posez-la dans un moule à tarte.
Mélangez l’amazake, les mirabelles, la vanille, l’amandin et l’agar-agar.
Versez cette préparation dans le moule.
Enfournez 30 minutes à 190°C.

Oui, en effet, je ne me casse pas trop la tête en ce moment. Horaires de travail tarés obligent !