Tarte aux pommes et beurre salé

Tarte aux pommes et beurre salé

Même si je sais que je ne dois pas abuser des produits laitiers (bovins, en particulier), je m’offre de temps en temps un petit pétage de plombs maison.

Là, il s’est agi du beurre salé.
Je dois avouer que j’aime le beurre salé. Beaucoup.
Ce doit être la petite part de sang breton qui coule dans mes veines qui s’exprime là…

Or, j’ai un souvenir d’enfance particulièrement heureux lié à la dégustation d’un caramel au beurre salé et à la pomme.
Ne me demandez pas où, quand, comment ni dans quelle étagère : je n’en ai pas la moindre idée. Toujours est-il que j’ai encore le goût en bouche rien qu’à y penser.
Et depuis, j’ai une affection particulière pour le mélange pommes et beurre salé. De ce coupable amour naît divers essais culinaires. En voici un certes assez classique qui, j’espère, vous plaira.

Lire la suite

Cake aux pralines sans gluten ni sucre ajouté

Cake aux pralines - dessus

Vous allez vous ficher de moi. Si, si, je le sais bien que vous allez vous ficher de moi : je n’ai jamais mangé de pralines.
Evidemment, je sais ce que c’est. Je les ai vues, ces gourmandises, en promenade dans Paris, par exemple. Mais bon, ma maman m’a toujours dit « c’est plein de sucre », « ça n’a pas d’intérêt ». Certes. Mais tout de même, ç’eût été dommage de ne pas goûter, tout de même, non ?

Donc, j’ai goûté. J’ai trouvé ça marrant mais pas super intéressant en effet. Il faut dire que si je suis gourmande et que j’aime le sucré, j’ai beaucoup de mal avec ce qui est très sucré. Je suis incapable de manger de la confiture au petit déjeuner, par exemple. Mes yaourts, je les aime sans sucre. Idem pour mon café, mon thé ou ma tisane. Bref, le sucre, je l’aime à petites doses.

Après avoir goûté ces petites bestioles sucrées, je me suis dit que ce serait plus sympa de les manger dans un gâteau, avec une tasse de thé ou de café. Même si mes intolérances ont très largement reculé, j’ai gardé mes habitudes. Du coup, je vous propose un cake sans gluten et sans lactose… et sans sucre ajouté puisque les pralines sont si sucrées et que j’ajoute un peu de purée de pommes.
Et voilà le travail !

Cake aux pralines - détail

Pour un cake aux pralines :

170 g de farine de riz
30 g de farine de châtaigne (ça donne un petit goût marrant au cake mais changez si vous préférez une autre farine)
100 g de pralines cassées en petits morceaux (mélange de noisettes, amandes, noix, noix de pécan ou cacahuètes enrobées de sucre caramélisé)
100 g de purée de noix de cajou ou d’amandes blanche
20 cl de lait de soja ou tout autre lait végétal
4 c.s. de purée de pommes
1 sachet de levure chimique
1 oeuf
1 grosse c.c. de vanille en poudre

Faites chauffer votre four à 150°C.

Dans un saladier, mélangez tous les ingrédients humides : purée de noix de cajou, lait de soja, oeuf et purée de pommes. Ajoutez les farines, la levure chimique et la vanille en poudre. Mélangez à la cuiller.
Versez dans un moule à cake et laissez cuire 1h à 150°C.

Au bout d’une heure, plantez un couteau dans le cake, celui-ci doit ressortir propre bien que légèrement humide. Si oui, alors, sortez votre cake du four, laissez un poil refroidir puis démoulez sur une grille et laissez-le tranquille.

Tiède, ce cake est un délice. Il se conserve très bien dans une boîte au réfrigérateur, idéalement une de ces boîtes à vide d’air.

Gâteau du petit-déjeuner pommes coco

Gateau pommes coco

La scène se déroule une veille de départ en vacances. La maîtresse des lieux fait le tour des fruits, yaourts, plats divers à finir avant de partir. Son regard tombe sur trois pommes Golden bien mûres, un peu fripées même. Et puis il y a ces oeufs et ce yaourt de brebis à finir. Bref, de quoi faire un gâteau parfait pour le petit déjeuner !

Pour 1 beau gâteau :

200 g de purée de pommes
200 g de yaourt de brebis ou de chèvre (égoutté)
125 g de purée d’amandes blanche ou de noix de cajou
70 g de farine de millet ou de petit épeautre (pour ceux qui la supportent)
50 g de polenta fine
50 g de sirop d’agave
4 oeufs
3 petites pommes bien sucrées
1 grosse poignée de noix de coco séchée râpée
1 sachet de levure chimique

Faites préchauffer votre four à 200°C.

Epluchez les pommes et coupez-les en petits morceaux. Réservez.

Cassez les oeufs et séparez les jaunes des blancs. Réservez.

Mélangez dans un saladier les ingrédients humides : jaunes d’oeufs, purée de pommes, yaourt et sirop d’agave.

Dans un second saladier, mélangez les ingrédients secs : farine de millet ou de petit épeautre, polenta, noix de coco râpée et levure chimique.

Versez le mélange humide sur le mélange sec et mélangez bien à la spatule. Ajoutez les pommes.

Montez les blancs d’oeufs en neige bien ferme et incorporez-les délicatement à l’appareil.

Versez dans un moule à manqué chemisé de papier sulfurisé et enfournez 25 minutes à 200°C.

Sortez du four quand vous piquez le gâteau et que la pointe ressort propre. Laissez refroidir sur une grille.

Gateau pommes coco dessus

Ce gâteau est parfait à l’heure du thé ou pour le petit-déjeuner. Il est bien doré grâce à la présence de polenta et sa texture est fondante et bien moelleuse. Très peu sucré, la pomme et la coco sont bien mises en valeur. Vous pouvez varier les plaisirs en ajoutant de la vanille ou de la cannelle, par exemple.

La tarte aux raisins de Marc Meneau à ma façon

Tarte aux raisins sans gluten

La pâte sablée est un de mes dadas. Oui, je sais, elle moyennement bikini-compatible mais 1/c’est pas l’époque du défilé bikini sur la plage et 2/j’aime trop ça. Ouais, hein, mon 2/ est totalement subjectif. Mais vraiment, c’est trop bon !

Et avec cette pâte sablée, qu’est-ce qu’on fait ?
Tout un tas de choses, ma brave dame ! Déjà, comme la diversité des fruits d’automne-hiver commence à se réduire, la bonne vieille tarte permet de les accommoder de mille et une façons. Et puis, quoi de plus sympa qu’une part de tarte avec un thé bien parfumé pour faire causette entre copines ou pour partager un bon moment en famille ? Une part de cake ? Ouais, pas mal non plus !

Aujourd’hui, c’est une tarte aux raisins que je vous propose. Pas n’importe laquelle, celle de Marc Meneau. J’ai un poil trifouillé la recette et sa base est si douce que ce serait dommage de ne pas y goûter.

Allez, en voiture Simone !

Tarte aux raisins sans gluten

 

Lire la suite