Crème chiboust sans lactose et quinoa au lait de coco

Crème chiboust et quinoa lait de coco

L’idée est souvent la même : trouver un dessert qui soit agréable en fin de repas. Quelque-chose qui soit léger, qui soit compatible avec la chaleur sans pour autant tomber dans la salade de fruits ou la glace.

Par ailleurs, ma légendaire indécision en matière de cuisine rend difficile le choix d’un seul dessert. Dans ce cas, l’option café gourmand ou verrine à étages s’impose.

Ce soir-là, mes verrines ont contenu un fond de quinoa au lait de coco et cerises amarena, un étage de crème chiboust et quelques fruits rouges. Léger, parfumé, frais.

Crème chiboust et quinoa lait de coco

Lire la suite

Fraises à la crème Chiboust sans gluten ni lait et des vacances

Il y a quelques années, avant l’intolérance au gluten et au lactose, je fréquentais un bistro aujourd’hui fermé qui s’appelait Le Pavillon C, près des Halles à Paris. Le père et la mère étaient en cuisine, les 2 garçons au service.
C’était ma cantine. Nous avions même failli y tenir notre repas de mariage mais cela n’avait finalement pu se faire.
Non seulement, ce bistro était sympa (et ses tenanciers également) mais les plats étaient juste géniaux. Même le plus simple bidule était super, meilleur qu’ailleurs.
Et c’est là que j’ai goûté pour la première fois à la crème Chiboust. Avec des fraises. Je ne m’en suis jamais remise.

Voilà donc la petite histoire de ce dessert, préparé à l’occasion de la fête des mères (il y a donc un sacré bail).
Vous allez voir : c’est tout simple, tout rapide et faisable la veille au soir pour le lendemain midi… mais guère plus car la crème Chiboust ne se conserve que 24h maxi !
Pour la recette de la crème Chiboust, je me suis inspirée de celle du Petit Larousse pâtissier que j’ai installé sur mon iPad. J’ai juste fait 2-3 modifs : remplacé le lait entier par du lait végétal, exit la gélatine et welcome l’agar-agar.

Lire la suite

Tarte aux fraises et aux litchis sans gluten

Ca y est ! J’ai enfin mangé mes premières fraises. Toutes belles, toutes rouges, en provenance de Carpentras. De vrais beautés sucrées. Même pas hors de prix, en plus.

Comme nous en avons acheté une quantité « hulkesque », nous avons pu les déguster fraîches et cuites, sous forme de tartes. L’une de mes tartes a pâti de mes expérimentations en matière de pâte et a donné une sorte de gloubiboulga tout collant – le steack et les bananes en moins – (n’est-ce pas miss D ?) et, pour la 2e, je suis revenue à une recette classique, c’est celle que vous voyez en photo.

Et sinon ? Bah c’est tout simple mais toujours aussi bon ! On en aurait bien mangé une 3e…

Lire la suite

Tarte aux fraises Mara des bois sans gluten sans lait

En juillet, c’était l’anniversaire de ma maman. Nous étions tous dans les Landes et, pour l’occasion, c’est moi qui me suis chargée du dessert. Ou devrais-je dire des desserts…

J’ai toujours du mal à cuisiner « petit ». Il faut toujours que je fasse la cuisine comme si les invités n’avaient « pas mangé depuis 15 jours »… Bref !
J’ai donc fait deux desserts et je vous présente le premier aujourd’hui : une tarte aux fraises sans gluten ni lactose, comme d’habitude. Ok, c’est une tarte aux fraises. Mais pas n’importe quelle fraise : la Mara des bois.

Pour celles et ceux qui ne connaissent pas, la Mara des bois est une fraise à la chair tendre dont le goût se rapproche de la toute petite fraise des bois.
Nous avons eu la grande chance d’en trouver sur le marché tout le long de notre séjour. Et inutile de vous dire que nous en avons très très largement profité…

Le défi a été le suivant : je n’étais pas dans ma cuisine. Je n’avais qu’une poignée des ingrédients que j’ai habituellement dans ma cuisine et je travaillais avec une cuisinière à gaz. Or, ça fait plus de 10 ans que je n’ai pas touché au gaz, il n’y en a pas dans mon immeuble… Je vous le dis : avoir réussi cette tarte tient du miracle pour moi ! Oui, je sais, je suis légèrement excessive mais, sur le coup, j’étais drôlement fière ! ;-)

tarte-fraise-mara-des-bois

Pour 6-8 personnes :

150 g d’amandin (mélange de poudre d’amande et de poudre de noyaux d’abricots, se trouve sous la marque Vahiné)
150 g de farine sans gluten (moitié farine de riz, moitié farine de maïs pour moi)
2 oeufs
1 verre d’huile d’olive (plutôt 33 cl que 25…)
1/2 brique de crème dessert soja-vanille
1 belle c.c. d’agar-agar en poudre (vous croyiez tout de même pas que j’allais partir de Paris sans mes fondamentaux dans ma valise, non ?)
environ 500 g de fraises lavées et coupées en deux dans le sens de la longueur
2 c.s. de miel de bruyère

Préchauffez votre four à 180°C.

Mélangez l’amandin, la farine, les œufs et l’huile d’olive. Étalez votre pâte sur un plan de travail fariné et chemisez un moule à tarte. Conservez un petit tas de pâte pour plus tard…

Déposez au fond de la tarte une première couche de demi-fraises.
Mélangez dans une jatte la crème vanille et l’agar-agar puis versez ce mélange sur la tarte.
Disposez ensuite une deuxième couche de fraises.

Reprenez le petit tas de pâte sablée que vous aviez mis de côté. Farinez vos mains, prenez de petites boules de pâtes et faites-en de petits boudins que vous aplatissez légèrement entre vos doigts avant de les poser sur la tarte.

Répartissez le miel sur l’ensemble de la tarte et enfournez 40 minutes à 180°C.

Et voilà !