Tarte ricotta épinards

Tarte ricotta épinards - dessus

Quand j’étais petite, je n’aimais pas vraiment les épinards. Vous savez, cette boue verte immonde, inodore et sans saveur qu’on vous sert à la cantine avec un oeuf dur ? Voilà, les épinards c’était ça pour moi quand j’étais enfant. Et pourtant, ma grand-mère maternelle, qui était fine cuisinière, savait vraiment les mettre en valeur, ces fichues feuilles vertes : sautées au beurre avec de l’ail, servies avec une vraie crème fraîche, etc.
Mais non. Les épinards et moi, ce n’était pas ça.

Et puis j’ai grandi, mon palet a évolué et mes goûts aussi. Et voilà que je cuisine régulièrement les épinards, aussi pour que mon petit gars développe ses goûts et voie comme on peut jouer avec les ingrédients. Aussi pour que Zhôm parvienne à apprécier certains légumes qui ne sont pas vraiment ses favoris… La tarte ricotta-épinards fait partie de ces recettes qui leur plaise à tous les deux.

Tarte ricotta épinards - angle

A mon avis, pour que la tarte ricotta-épinards soit réussie, il faut que les épinards soient super frais, utiliser par exemple des jeunes pousses et y aller franco sur la noix de muscade.
Qu’en pensez-vous ? Vous êtes partants ?

Tarte ricotta épinards - part

 

Tarte ricotta épinards
 
Temps de préparation
Temps de cuisson
Temps total
 
Une tarte légère, végétarienne aux saveurs douces grâce aux jeunes pousses d'épinards et à la ricotta.
Auteur:
Pour: 6 personnes
Ingrédients
  • 1 pâte brisée ou feuilletée (avec ou sans gluten, selon votre souhait)
  • 1 kg d'épinards frais ou surgelés, de préférence des jeunes pousses
  • 400 g de ricotta
  • 3 oeufs
  • 20 cl de lait d'avoine ou d'amande
  • 1 petit morceau de beurre demi-sel
  • 2 c.s. de fromage râpé de type comté ou brebis par exemple (facultatif)
  • de la noix de muscade râpée à volonté
  • 1 échalote hachée (facultatif)
  • sel, poivre
Instructions
  1. Commencer par faire précuire votre fond de tarte (à la façon de Mercotte) dans un moule à manqué : d'abord 15 minutes dans un four chaud à 180°C, recouvert de billes d'argile puis 5 minutes (toujours à 180°C), sans les billes d'argile mais avec un peu d'oeuf battu réparti au pinceau.
  2. Conservez le reste d'oeuf battu de côté.
  3. Pendant ce temps, occupez-vous des épinards.
  4. Vous avez deux solutions :
  5. ** soit vous faites suer les épinards dans un sauteuse à bords bien hauts avec un morceau de beurre. Si vous souhaitez ajoutez l'échalote, faites-la blondir avant d'ajouter les épinards. Vous les pressez ensuite avec une araignée pour en ôter le plus d'eau possible ;
  6. ** soit (la meilleure solution mais la plus longue) vous faites suer les épinards dans la sauteuse sans rien ajouter d'autre, vous les transférez dans un linge et le pressez pour retirer le plus d'eau possible. Et c'est seulement ensuite que vous les faites revenir avec le beurre et, éventuellement, l'échalote.
  7. Dans un bol, battez ensemble la ricotta, le lait, les 2 oeufs restants (plus le reste d'oeuf battu que vous aviez réservé), la noix de muscade, le sel et le poivre.
  8. Ajoutez le mélange à la ricotta aux épinards, mélangez bien et rectifiez l'assaisonnement.
  9. Ajoutez un peu de fromage sur la tarte pour la gratiner légèrement (facultatif).
  10. Versez sur le fond de pâte et enfournez environ 25 minutes à 190°C.
 

 

Tarte chèvre épinards (sans gluten)

Tarte chèvre épinards

Bon ok, je sais que le simple fait d’évoquer les épinards peut faire grincer quelques papilles et faire remonter de douloureux souvenirs de cantine (je vous avais déjà raconté comment j’avais trouvé un morceau d’emballage plastique dans mes épinards à la crème à l’école primaire ?).

Mais ça, c’était avant (comme ils disent dans le poste). Oui, c’était avant que vous prépariez vous-mêmes de beaux, jeunes et vigoureux (je m’égare) épinards frais. Ceux que l’on peut aussi manger crûs, en salade. Ceux-là sont super doux, super tendres et ne nécessite aucun épluchage. Aucun, vous dis-je ! La petite nervure centrale, on la garde, on la croque.

Bon, maintenant que je vous ai converti(e)s aux épinards (mais si), qu’est-ce qu’on en fait ? Ben une tarte, pardi.

Lire la suite

Omelette colorée ou comment faire léger pendant les Fêtes

Omelette colorée

Eh non, pas de recette de Noël cette année.
D’une part parce que je n’ai absolument pas eu le temps de tester la recette que je compte faire pour le 25 à midi ; d’autre part parce que vous en trouverez à peu près partout et sur chaque blog de cuisine.

Je me suis surtout demandé ce qu’il serait sympa de grignoter d’assez équilibré, de facile à digérer, de rapide à préparer, de joyeux à regarder.

Les oeufs, quand on n’a pas de cholestérol ni d’allergie, sont bien pratiques. Rapides à faire cuire, riches en protéines.
Des légumes de toute sorte, mille fois oui. Riches en vitamines, en fibres et en minéraux. Le Paradis, quoi.

Une omelette aux légumes mi-cuits, ça vous dit ?

Omelette colorée

Lire la suite