Cake aux pralines sans gluten ni sucre ajouté

Cake aux pralines - dessus

Vous allez vous ficher de moi. Si, si, je le sais bien que vous allez vous ficher de moi : je n’ai jamais mangé de pralines.
Evidemment, je sais ce que c’est. Je les ai vues, ces gourmandises, en promenade dans Paris, par exemple. Mais bon, ma maman m’a toujours dit « c’est plein de sucre », « ça n’a pas d’intérêt ». Certes. Mais tout de même, ç’eût été dommage de ne pas goûter, tout de même, non ?

Donc, j’ai goûté. J’ai trouvé ça marrant mais pas super intéressant en effet. Il faut dire que si je suis gourmande et que j’aime le sucré, j’ai beaucoup de mal avec ce qui est très sucré. Je suis incapable de manger de la confiture au petit déjeuner, par exemple. Mes yaourts, je les aime sans sucre. Idem pour mon café, mon thé ou ma tisane. Bref, le sucre, je l’aime à petites doses.

Après avoir goûté ces petites bestioles sucrées, je me suis dit que ce serait plus sympa de les manger dans un gâteau, avec une tasse de thé ou de café. Même si mes intolérances ont très largement reculé, j’ai gardé mes habitudes. Du coup, je vous propose un cake sans gluten et sans lactose… et sans sucre ajouté puisque les pralines sont si sucrées et que j’ajoute un peu de purée de pommes.
Et voilà le travail !

Cake aux pralines - détail

Pour un cake aux pralines :

170 g de farine de riz
30 g de farine de châtaigne (ça donne un petit goût marrant au cake mais changez si vous préférez une autre farine)
100 g de pralines cassées en petits morceaux (mélange de noisettes, amandes, noix, noix de pécan ou cacahuètes enrobées de sucre caramélisé)
100 g de purée de noix de cajou ou d’amandes blanche
20 cl de lait de soja ou tout autre lait végétal
4 c.s. de purée de pommes
1 sachet de levure chimique
1 oeuf
1 grosse c.c. de vanille en poudre

Faites chauffer votre four à 150°C.

Dans un saladier, mélangez tous les ingrédients humides : purée de noix de cajou, lait de soja, oeuf et purée de pommes. Ajoutez les farines, la levure chimique et la vanille en poudre. Mélangez à la cuiller.
Versez dans un moule à cake et laissez cuire 1h à 150°C.

Au bout d’une heure, plantez un couteau dans le cake, celui-ci doit ressortir propre bien que légèrement humide. Si oui, alors, sortez votre cake du four, laissez un poil refroidir puis démoulez sur une grille et laissez-le tranquille.

Tiède, ce cake est un délice. Il se conserve très bien dans une boîte au réfrigérateur, idéalement une de ces boîtes à vide d’air.

Yaourts de chèvre à la châtaigne et à l’orange

Aujourd’hui, je vous propose ces yaourts très agréables en dessert. Le parfum de châtaigne est très doux et délicatement mis en valeur par celui de l’orange.
Selon que préférez les yaourts natures ou sucrés, vous ajouterez un peu de sirop de riz, par exemple. J’en ai mis dans cette fournée car mon cher et tendre a un peu de mal avec les yaourts de chèvre sans sucre… alors que c’est justement sans sucre que je les préfère ;-) ! Bref.

Vous verrez aussi qu’une partie de la purée de châtaigne tombe au fond du pot, ce qui donne un résultat super sympa : le dessus du pot un poil plus acide, le dessous plus parfumé grâce à la châtaigne et aux petits morceaux d’orange confite.

Lire la suite