Manchons de canard marinés

Manchon de canard mariné

Ah, le canard…
Que les choses soient claires : une partie de ma famille est landaise. J’ai passé toutes mes vacances d’enfant – et une belle partie de mes vacances d’ado – dans les Landes.
Pour moi le poulet à pattes jaunes ou noires est meilleur, le foie gras ne se mange pas qu’à Noël (quand on aime ça, ce qui est mon cas) et on mange celui de Tatie qui est de toute façon le meilleur (point barre), j’ai su faire les bocaux d’asperges et aider au confit avant de savoir dire Nutella.
Vous voyez l’idée ? Les Landes, c’est mon pays de coeur.

Tout ce blabla pour vous dire que j’aime beaucoup le canard. Confit ou pas. Bon, j’avoue, le confit de canard est un de mes (nombreux) pêchés mignons. Bref.

Je suis tombée l’autre jour sur des manchons de canard crûs. Je me suis tâtée : les faire confire ou pas… Ç’a été « ou pas » étant donné que le temps me manquait et que je n’avais aucun bocal sous la main.

J’ai fait simple : une marinade aux accents asiatiques, un peu de temps au frigo, encore un peu au four et boum, dans l’assiette avec du riz et des crudités.

Manchons de canard marinés
Manchons de canard marinés

Pour 4 personnes :
8 manchons de canard
5 c.s. de tamari sans gluten (attention, il y a du gluten dans la plupart des sauce soja donc prenez garde à leur composition : Kikkoman et Lima proposent des sauces fermentées sans gluten)
2 c.s. d’huile de sésame
2 c.s. de purée de cacahuètes diluée dans 4 c.s. d’eau
2 c.s. de sirop d’agave
1 c.s. de poudre d’écorce de citron
1 c.s. de coriandre hachée
2 c.c. de poudre de piment d’Espelette
2 c.c. d’échalotes émincées
1/2 c.c. d’ail émincé
sel, poivre

Préparez la marinade en mélangeant dans un bol l’ensemble des ingrédients (en dehors des manchons, du sel et du poivre).

Frottez les manchons de canard avec un peu de sel et de poivre et installez-les confortablement dans un plat à four, peau dessous.

Recouvrez-les de la marinade. Couvrez le plat d’un film plastique et réservez au frigo une petite heure.

Faites préchauffer votre four à 180°C et enfournez 35 à 45 minutes selon le degré de cuisson désiré. Pensez à retourner les manchons une fois ou deux pendant leur cuisson.

Alternative :
Vous pouvez remplacer la sauce tamari (ou sauce soja) par de la mélasse de grenade et, sans ce cas, supprimer l’écorce de citron. C’est également délicieux !

Filet de canard poêlé aux pommes

Canard et pommes poêlées

Nous ne mangeons pas de grandes quantités de viandes à la maison. Non que je ne sois carnassière. Je dois vous l’avouer : je suis profondément carnassière. J’aime la viande rouge et, pire, je l’aime à peine cuite. Au grand dam de mon cher et tendre.

Fut une époque, je mangeais une quantité de viande rouge très peu cuite non négligeable. Et puis, mon attention s’est portée vers d’autres goûts et saveurs. Je me suis attachée par ailleurs à réduire cette consommation de viande essentiellement rouge autant pour des questions de santé qu’en raison de considérations écologiques.

Moi qui ne mangeais jamais de poisson, j’ai commencé à le cuisiner et même à l’apprécier. J’ai également appris à accommoder le tofu et sortir des préjugés fadasses accompagnant habituellement cet aliment. Mais l’amour de la bidoche était toujours là. Aussi me suis-je tournée vers la volaille pour apaiser cette faim. Inutile de vous dire que même un merveilleux morceau de poulet fondant et bien parfumé ne me fait pas le même effet qu’une délicieuse viande rouge saignante et fondante (je vous fait l’impression d’un vampire ? c’est marrant, c’est ce que mon mari me dit également).

Bref. Aujourd’hui, les repas comprenant de la viande se font plus rares. J’appuie davantage sur la complémentarité entre céréales et légumineuses, sur la variété des légumes, des épices, des cuissons. Mais parfois je craque et je reviens à la maison, limite penaude, avec un de ces morceaux dont j’imagine déjà la saveur. Ah oui, je ne vous ai pas dit : l’homme de la maison pourrait totalement se passer de viande. Totalement, quoi. Sans que cela lui demande le moindre effort. Donc, quand je reviens avec de la viande à la maison, ça ne lui fait pas plus d’effet que ça.

Où en étais-je… Au canard ! Le canard, l’homme aime bien. Donc partons sur du canard !

Canard et pommes poêlées

Lire la suite

Filet de canard au Rocamadour

Filet de canard au Rocamadour

Une petite entrée qui se cuisine tout seule, ça vous dit ?
Enfin toute seule… Je me comprends. Disons qu’elle est simple et rapide. Ca marche aussi, non ? En tout cas, elle a le mérite d’être relativement légère et de mêler différents arômes très intéressants.En plus, j’adore le canard.

Lire la suite