Compote d’automne sans gluten ni lait

Compote d'automne sans gluten sans lait

C’est l’automne.
Oui, je sais que je ne vous apprends rien et que si j’étais l’AFP, faudrait que je change de job.

En attendant, c’est l’automne. Fait froid. Fait humide. Bref, pas le temps que je préfère. Je serais plus du genre grand soleil et petite pluie fine et raisonnée pour arroser les légumes et les fruits… Voyez le genre. Comme vous, j’imagine, en somme.

Du coup, ce satané climat me mine. La seule façon de se requinquer est de jeter son dévolu sur les fruits et légumes de saison (et, accessoirement, de se rassurer avec les conserves et surgelés préparés en prévision du manque). Du raisin, des pommes, des poires, des bananes, des prunes… C’est assez sympa, non ? Et puis tout ce petit monde peut aussi bien servir salé que sucré. De même que notre ami le potimarron (faudra que je vous donne la recette de la confiture, à ce propos). Comment ça, j’essaie de me convaincre moi-même ? Bon j’avoue, oui, un peu. Faut bien tenir jusqu’en mai prochain !

Trêve de gémissements ! Vous êtes venus pour une recette, vous allez l’avoir.
Donc, disais-je, c’est pas parce que c’est l’automne qu’il faut se laisser aller et laisser de côté ces sympathiques fruits offerts par Mère Nature (façon de parler). Et la compote, ç’a beau être régressif, c’est toujours bon, c’est rassurant et c’est bon pour la santé. Oui, madame ! Et non, on n’utilise pas que les fruits en souffrance dans le compotier pour la réaliser. Oui, on peut les utiliser mais ce n’est pas une obligation…

Compote d'automne sans gluten sans lait

Lire la suite