Mousse de tofu sur compote d’abricots et pain d’épices sans gluten

Il y a quelques jours, je vous ai proposé une première recette dans le cadre du concours Délice et Sens.

Je vous disais alors que j’avais une seconde recette en tête. Eh bien la voici !

Bien que j’aie reçu une composition pensée pour le sucré, Délice, je ne me suis pas sentie limitée. Goûtez, vous m’en direz des nouvelles !

Lire la suite

Pommes en couronne sans gluten sans lait

Voici une recette de feu ma grand-mère maternelle. Ce dessert a bercé mon enfance et, pour moi, il est toujours associé à ma mamie. Je n’en ai jamais mangé ailleurs que chez elle.

Je suis une grande fan de chocolat devant l’éternel (comme vous l’avez compris si vous suivez ce blog) mais ce dessert-là… Comment vous dire ? Il a une saveur particulière, sentimentale aussi, et il reste mon préféré. Bien sûr, j’ai dû l’adapter à mon intolérance au gluten et au lactose.

Pommes en couronne

Alors voilà, j’espère que vous l’aimerez à votre tour et qu’il vous rappellera par la même occasion les bonnes choses que vos grand-mères vous préparaient…

Pour 6/8 personnes :

1 kg de pommes Reinette ou Canada
1 œuf entier
6 jaunes d’œufs
1 grand pot de crème de soja (type crème fraîche, que l’on trouve au rayon frais des boutiques bio)
75g de sucre (rapadura pour moi)
1 verre de lait de riz ou d’amande
1 c.s. de farine de millet
de la cannelle en poudre

Préchauffez votre four à 190°C.

Épluchez les pommes et coupez-les en tranches épaisses. Mettez-les au fond d’un moule à savarin (silicone pour moi), dos des pommes contre le fond du moule.

Battez l’œuf entier avec les jaunes dans une jatte. Ajoutez la farine et mélangez bien. En remuant, versez le lait froid tout doucement.
Ajoutez ensuite la crème, le sucre et la cannelle. A la maison, nous adorons la cannelle et donc nous en mettons des tonnes, vous jugerez quelle quantité vous convient.
Une fois cet appareil bien mélangé, versez-le sur les pommes dans le moule.

Enfournez 45 minutes à 190°C.

Laissez refroidir complètement avant de démouler. Placez-le au réfrigérateur au moins 30 minutes avant de servir. Accompagnez-le d’une compote d’abricots ou de coings.

Pommes en couronne - zoom

Ce dessert est léger et a un goût très fin. Normalement, la crème fraîche renforce le côté acidulé des Reinettes et Canada. Si vous supportez le lait, n »hésitez pas, utilisez de la crème fraîche (mais de la vraie, pas de l’allégée).

P.S. : Et voilà, Natacha, ma recette préférée version sans gluten ;-)

Concours cuisine sans gluten

Dans la série « besoin de douceur »

A la maison, on a tellement aimé les ramequins aux abricots que je vous ai présentés l’autre jour, qu’on a décidé d’en remettre une couche aujourd’hui. Ben, je voyais mes derniers abricots me regarder avec leurs grands yeux, l’air de me demander ce que j’allais pouvoir faire d’eux. Ben voilà. Ils savent maintenant : ils nagent dans un super crème amande-pistache très douce.

crème abricots amande et pistache
Pour le coup, j’ai repris exactement la même recette, j’ai multiplié tous les ingrédients par 4 et mis ce qu’il me restait d’abricots bien mûrs. Pour le temps de cuisson, forcément, ça a été quelque peu modifié. Comptez 1h30 à 140°C (oui, je trouve que la crème reste plus crémeuse – c’est le cas de le dire – quand elle cuit à température moyenne et plus longtemps).

un grignoteur est passé par là
Edit : Pour répondre à Cyril, voici une photo de la pâte de pistache. La mienne est sans colorant. Elle a une texture crémeuse, très sucrée et très parfumée.

pâte de pistache

Abricots en ramequins sans gluten sans lait

Mes beaux-parents sont arrivés le week-end dernier avec de très beaux abricots de Provence. Inutile de dire que Zhôm et moi nous sommes goinfrés comme si nous n’en avions pas mangé depuis 1 an. Mais, attendez, oui, ça faisait 1 an !!!

Là, j’arrive au bout de mes superbes abricots et j’ai envie de quelque-chose de léger, de pas trop sucré mais de délicieusement parfumé. Et toujours sans gluten ni lait ;-). Alors, voilà !

oreillon en ramequin

Pour 4 ramequins :

4 oreillons d’abricots (soit 2 abricots, oui oui)
1 petit verre de lait de riz
1 oeuf ou 2 c.s. de fécule de maïs
3 c.s. d’amandin (poudre d’amande et de noyau d’abricot)
1 c.s. de pâte de pistache

Préchauffez le four à 100°C.
Préparez la crème en mélangeant dans un bol le lait, l’oeuf ou la fécule, l’amandin et la pâte de pistache. Remplissez les ramequins à moitié de ce mélange. Disposez 1 oreillon d’abricot dans chaque ramequin et recouvrez de la crème restante.
Enfournez à 100°C pour 1 heure (oui, la gourmandise demande parfois de la patience).

Tarte abricots-pistache sans gluten ni lait

Dans un commentaire, Karen (dont la nouvelle maquette est très chouette) m’a soudainement donné l’envie de préparer une tarte aux abricots et aux pistaches… Ni une ni deux, la tarte sans lait ni gluten est là et elle sent drôlement bon !

tarte-abricots-pistache

Pour 4 bons mangeurs ou 6 picoreurs :

130 g d’amandin (c’est mon nouveau chouchou, un mélange de poudre d’amande et de poudre de noyaux d’abricots)
75 g de pâte de pistache
2 oeufs
150 g de farine sans gluten (riz et châtaigne pour moi)
une petite poignée d’écorces de citrons confites
1/2 brique de crème dessert soja-vanille
1 belle c.c. d’agar-agar en poudre
6 ou 7 beaux abricots
1 poignée de pistaches émondées

Préchauffez votre four à 180°C.

Mélangez l’amandin, la pâte de pistache, les oeufs, la farine et les écorces. Vous obtenez une pâte sablée que vous devrez étaler sur un plan de travail bien fariné avant de la placer dans votre moule à tarte. Il n’est pas nécessaire d’ajouter de sucre car la pâte de pistache est déjà bien sucrée.

Dans un bol, mélangez la crème dessert au soja et l’agar-agar. Tapissez-en votre fond de tarte.

Lavez et coupez les abricots et disposez-les sur la crème.

Pilez légèrement les pistaches avant de les jeter sur les abricots.

Enfournez 30 minutes à 180°C.

Laissez refroidir un tant soit peu avant de faire quitter votre tarte au moule sinon elle se cassera…