De la cuisine, des enfants, du crochet, de la couture, des bouquins, des tests, du bricolage et des choses que j'aime.

Pâtes sans gluten aux petits légumes et noix de Saint-Jacques

Pâtes sans gluten aux petits légumes et noix de Saint-Jacques

AAAAAAAARGGGGGG !

Il est 20h, je viens de rentrer. Ils sont censés arriver à 20h30. « Tout va très bien, Madâââââme la Marquise, tout va très bien, tout va très bien ! »
Sauf que non. Tout ne va pas très bien.
– je n’ai pas eu le temps de faire la moindre course ;
– je n’ai pas encore fait la vaisselle du petit déj’ ;
– je n’ai pas encore passé l’aspirateur ;
– la table n’est pas mise ;
– je ne sais pas ce que je fais à manger ;
Si on résume : rien n’est prêt, tout reste à faire.

Ok. Prenons une profonde respiration. On va commencer par s’occuper de la cuisine : vaisselle puis qu’y a-t-il dans les placards et dans le congélateur ?
Dans le placard aux céréales : des paquets de pâtes sans gluten (achetés par 6 à la Biocoop pour bénéficier d’une réduction).
Vendu, on va faire des fusilli.
Et avec ça ?
Ouverture du congélateur : plus de pesto maison. Arf ! Quoi d’autre ?
Des framboises, des mûres, des quetsches, des figues. Pas totalement ce dont j’ai besoin.
Dans le fond, des noix de St Jacques. C’est un bon début : ça cuit vite, tout le monde aime ça et ça se suffit presque à soi-même. Je prends.
A droite, sous les framboises (oui, mon congélo est trop petit et c’est le bazar), un paquet de julienne de légumes (mélange de concombre, carottes, courgettes et céleri). Parfait.

Pâtes sans gluten aux petits légumes et noix de St Jacques

Un faitout, une poêle, une casserole.
3L d’eau dans le faitout avec un petit bouillon de légumes sur la plaque à puissance max.
1L d’eau dans la casserole avec un petit fumet de poisson sur la la deuxième plaque, puissance max également.
2 c.s. d’huile d’olive et 1 c.s. de tamari dans la poêle, troisième plaque, puissance max.

Pendant que tout ça chauffe, je rince les noix de St Jacques encore congelées.
Je jette la julienne de légumes congelée dans la poêle, baisse le feu. Je sale et poivre. J’ajoute une gousse d’ail émincée et un peu de gingembre surgelé. Je laisse cuire à couvert pendant 7-8 minutes à couvert (je remue de temps en temps).
Dans la casserole, l’eau bout, je jette les St Jacques : minuteur programmé sur 3 minutes. Je laisse le feu sur max.
Au tour du faitout de me faire signe : l’eau bout, je jette les pâtes. Ce coup-ci, j’utilise le minuteur de l’iPhone et le programme sur 7 minutes.

Zhôm rentre, c’est lui qui va avoir la joie de se coltiner l’aspirateur.

Je mets la table. « Mais où est passée cette foutue nappe ? »

Minuteur cuisine : les St Jacques sont cuites. Je les égoutte et les réserve.

« Ah ben, elle est là, la nappe ? C’est encore Zhôm qui l’a rangée, c’est sûr. »
Verres, coup de chiffon. Assiettes. Couverts. Re-coup de chiffon.

Minuteur mental : les légumes sont cuits.
Je les verse dans un grand saladier.
Je verse un peu de tamari dans la poêle pour déglacer et y installe les noix de St Jacques. Trois petits tours et puis s’en vont. A nouveau, je les réserve.

Minuteur de l’iPhone : les pâtes sont cuites.
Je les égoutte, les verse dans le saladier.
J’ajoute une petite brick de crème de riz cuisine, 5 c.s. de moutarde au miel. Re-sel, re-poivre. Un peu de coriandre, les St Jacques.
Je mélange.

L’interphone sonne. Purée, ils sont même pas en retard pour une fois.
Fichu pour ma douche.
Je me retourne : table mise, aspirateur passé et rangé, magazines en ordre, bureau correct.

Zhôm répond à l’interphone pendant que j’abat mon courroux sur le reste de vaisselle.

Ils sonnent. Je sors la salade déjà lavée et râpe un peu de fromage de chèvre. Huile d’olive, vinaigre balsamique, sel, poivre. En place sur la table à côté des pâtes.

– « Bonjour, comment ça va ? Tu as besoin d’aide ?
– Ben non, tu vois, tout va bien, tout est prêt ! Installez-vous, faites comme chez vous ! »

 

Et le dessert ? Le gâteau au chocolat de la semaine dernière qui sera réalisé pendant une de nos discussions sans fin.

« Tout va très bien, Madâââââme la Marquise, tout va très bien, tout va très bien !« 



5 thoughts on “Pâtes sans gluten aux petits légumes et noix de Saint-Jacques”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *