Pain à la farine de soja et au pavot

ATTENTION, CETTE RECETTE CONTIENT DU GLUTEN

En promenant dans ma Biocoop préférée, je suis tombée sur de la farine de soja. Etant en plein trip « protéine végétale, mon amie », je me suis dit banco, ce machin-là doit en contenir pas mal, on va pouvoir s’amuser.
Héhé, c’était sans compter sur les heures de recherche pour savoir quoi faire de la fameuse farine. Parce qu’en fait, il semble que pas mal d’internautes ont été tenté, comme moi, de l’utiliser mais sans trop savoir quoi en faire. Du coup, ils ont dû faire face à de merveilleux ratages, ayant notamment tenté de réaliser des gâteaux en remplaçant complètement ou presque leur farine à tout faire par cette farine de soja.

Et c’est là que tu es contente de lire beaucoup, vite et d’avoir une bonne mémoire. Parce qu’au milieu des 50 onglets de mon navigateur se trouvait le site d’un distributeur, Coeur de nature, qui nous en dit plus sur ses apports nutritionnels et les façons d’employer cette farine. Et là, le site nous apprend : « On ne doit jamais l’utiliser pure : on l’incorporera à hauteur de 10 à 30% maximum du poids total de farines dans la recette. »

Ah, et pendant que j’y pense, je vous transmets un « truc » que j’ai déniché chez Jardinvegan.com : faire un tofu express avec de la farine de soja. Pas encore testé mais ça a l’air top !

Revenons-en à nos pains. Donc, après avoir compris qu’il fallait utiliser la farine de soja avec parcimonie, je me suis dit que le plus simple était de commencer par faire un petit pain pour tester son goût, son odeur et sa cuisson. Cendrine avait l’air de trouver sa recette géniale, du coup, je l’ai tentée en remplaçant la farine de blé par du petit-épeautre et en ajoutant du pavot.

Profitons-en pour faire le point sur le petit épeautre. Oui, il contient du gluten. Non, il ne convient pas aux cœliaques. Mais il peut convenir aux intolérants. Je dis « PEUT » car c’est à vous de tester. Avant ma grossesse, au plus fort de mon intolérance, le petit-épeautre me convenait parfaitement. C’est toujours le cas aujourd’hui.

Notez que vous pouvez également remplacer la farine de petit-épeautre par votre farine ou mélange de farines habituel.

Ma levure n’étant pas au meilleur de sa forme, la levée a planté mais… c’est toujours aussi bon !

Pain farine de soja et pavot - détail

Pour un pain :

400 g de farine de petit-épeautre (ou votre farine ou mélange de farines habituel) + 1 ou 2 c.s. à réserver
100 g de farine de soja
300 ml d’eau
1 poignée de graines de pavot
1,5 c.c. de sel
1 sachet de levure

Dans un saladier, versez les farine, le pavot et la levure. Mélangez bien (à la fourchette ou au fouet) de manière à ce que la farine de soja ne reste pas en paquets. Gardez votre réserve de farine à vos côtés.

Creusez un puits et versez l’eau doucement tout en mélangeant à la spatule (ou maryse) comme le ferait une machine à pain. Une boule de pâte commence à se former.

Abandonnez la spatule et travaillez le pâton à la main. Quand la pâte devient trop collante, ajoutez une lichette de farine. Continuez à travailler le pâton et dégazez (en plus, ça fait bosser vos petits muscles !).

Faites chauffer votre four à 50°C.

Former de petites boules que vous poserez tour à tour sur une feuille de papier sulfurisé de manière à former une couronne.
Enfournez 1h à 50°C puis 25 minutes à 180°C.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *