De la cuisine, des enfants, du crochet, de la couture, des bouquins, des tests, du bricolage et des choses que j'aime.

Poulet mijoté aux kakis

Poulet mijoté aux kakis

Avant cette recette, je n’avais jamais cuisiné de kaki. Crû, je connaissais. Mais cuit… pas du tout. Alors, j’ai essayé ! Qui ne tente rien, n’a rien, n’est-ce pas ?
Eh bien, ce n’est pas mauvais. Le goût est très doux, à peine sucré. Je m’attendais sans doute à une saveur un peu plus marquée. Rétrospectivement, je pense que j’aurais dû ajouter une pointe de gingembre (j’adore le gingembre et j’ajoute que c’est excellent pour la santé). Je ré-essaierai sans aucun doute, mais avec du gingembre !

Poulet aux kakis

Pour 4 personnes :

4 filets de poulet coupés en tronçons de 2-3 cm
4 kakis bien mûrs
20 cl de lait de coco (pour moi, 5 doses de Fleur de coco de la Mandorle – noix de coco dégraissée – mélangées à 20 cl d’eau chaude)
20 cl de crème de riz cuisine
2 c.s. d’huile d’olive
1 poignée d’amandes effilées
2 gousses d’ail
1 petit oignon rouge
laurier, thym, romarin
sel, poivre

Faites chauffer l’huile d’olive dans une sauteuse. Emincez les gousses d’ail et l’oignon et jetez-les dans la sauteuse. Ajoutez les morceaux de
poulet et laissez-les dorer.
Lavez, épluchez et coupez les kakis en fines tranches et ajoutez-les au poulet. Suivent le lait de coco, la crème de riz cuisine et les amandes effilées.
Salez, poivrez.
Couvrez la sauteuse et laissez à feu doux une grosse vingtaine de minutes.

Quelques instants avant de servir, rectifiez l’assaisonnement si nécessaire et selon votre goût. J’ai choisi d’accompagner ce poulet d’une semoule sans gluten (riz/maïs).



8 thoughts on “Poulet mijoté aux kakis”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *