Lotus au shoyu

Moi, c’est comme ça que j’aime le lotus… 5 minutes de préparation, montre en main.

Pour 1, 2, 4 personnes (selon que la racine sera ou non votre seul légume, un apéritif…) :

1 racine de lotus
1 c.s. d’huile d’olive
2 c.s. de shoyu

Epluchez la racine (on coupe les extrémités et on l’épluche comme une patate) et coupez-la en tranches fines. Si vous ne la cuisez pas de suite, laissez les tranches tremper dans un bol d’eau vinaigrée pour éviter le noircissement.
Faites chauffer l’huile et le shoyu dans une poêle et versez-y les tranches. Faites colorer 3-5 minutes en remuant souvent. Les tranches resteront croquantes et seront bien caramélisées…

Je rappelle à toutes fins utiles que le lotus est blindé de vitamine C (et peut se consommer crû) et est également salvateur pendant l’hiver (il aide à dégager les bronches). Et vous, comment cuisinez-vous le lotus ?

10 commentaires sur “Lotus au shoyu

  1. moi aussi je ne connais pas le lotus, mais les photos sont très alléchantes
    c’est bien je vais encore élargir mon horizon culinaire
    merci et bonne journée

    1. Tweet

      @ Lilie :
      Eh bien je le trouve dans le 13e, chez Tang Frères. Ils en ont régulièrement ;-)

      @ Fimère :
      Mais je t’en prie ;-) Bonne journée itou !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *