De la cuisine, des enfants, du crochet, de la couture, des bouquins, des tests, du bricolage et des choses que j'aime.

Crème de yaourt chocolat-pralin sans lactose

Crème de yaourt chocolat-pralin sans lactose

Ma yaourtière et moi, nous nous entendons à merveille. Elle fait ce que je lui dit de faire, quand je le lui demande et sans broncher, s’il vous plait. Même s’il est 3h du matin.

Je suis insomniaque à temps partiel. Inutile de vous dire que je passe une partie de la nuit sur le Mac ou l’iPad. Mais de temps en temps, j’ai quand même envie de passer en cuisine, histoire de préparer une gourmandise.
C’est exactement ce qu’il s’est passé pour cette recette. Couchée à minuit trente, levée à 3h30. Quand je dis levée, je veux dire réveillée à 2h30. Pendant une heure, j’ai fait la carpe (ou la crêpe, comme vous voulez) : un saut, deux sauts, un retournement de fesses, deux retournements… Au bout d’un moment, comprenant que toute recherche de sommeil se révèlerait vaine, j’ai abandonné.

Le truc est qu’à 3h30, je suis la seule à être réveillée à la maison. Le but du jeu est donc de vaquer à mes occupations sans réveiller l’homme de ma vie. Bon, pour faire joujou sur les bécanes, c’est fastoche. Activation du clic sur le trackpad, le clavier du MacBook Pro étant plutôt silencieux… Avec l’iPad, encore moins de souci. Sauf qu’il ne faut pas oublier de brancher le casque avant de se mettre à faire joujou.
Mais dans la cuisine, c’est une autre histoire. Et puis, voyez-vous, nous ne vivons pas dans une grande maison mais dans un 2 pièces cuisine, comme on disait avant. Avec une cuisine à l’américaine. Sans porte. Dans un immeuble où tout résonne. En gros, quand tu fais bouillir de l’eau, ils le savent 2 étages en dessous. Bon, j’exagère mais vous voyez le tableau.

Heureusement pour moi (et contrairement à moi), l’homme est un bon dormeur, avec un sommeil plutôt lourd. Je dispose donc d’une marge de manoeuvre. Mais pas question de préparer de pâte à crêpe ou de chantilly non plus, hein.
Du coup, mes amis, le yaourt est mon ami. Et ma yaourtière et moi. C’est plutôt silencieux et ça bosse pendant que tu dors ou que tu fais ta vie. En gros, pas besoin de rester au-dessus à surveiller. Génial, quoi.

En une nuit d’insomnie, tu peux lancer la préparation des yaourts (ou des crèmes, comme c’est le cas ici) ET faire joujou. C’est pas beau la technologie ?

Crème-yaourt au chocolat sans lactose

Pour 7 yaourts :

1 L de lait sans lactose ou de lait de brebis/chèvre
1 yaourt de brebis
1 plaque de chocolat noir sans gluten
1 c.s. de pralin par pot de yaourt, soit 7 c.s. pour moi
2 c.s. de sirop de yacon ou d’agave
2 g. d’agar-agar

Versez le lait dans une casserole. Ajoutez l’agar-agar et le chocolat cassé en petits morceaux. Remuez doucement et laissez fondre à feu moyen. Otez la casserole du feu après les premiers bouillons. Laissez refroidir quelques instants.

Versez le yaourt dans un saladier et fouettez-le. Ajoutez le lait chocolaté en remuant bien puis le sirop d’agave ou de yacon.

Déposez 1 c.s. de pralin au fond de chaque pot de yaourt. Emplissez-les ensuite du mélange au chocolat puis laissez la yaourtière bosser pendant 12 heures.

Vous obtenez une crème-yaourt au gout proche du Nutella… Et vous avez le choix : brasser le yaourt avant de le manger ou bien le déguster couche après couche (du plus ferme au plus onctueux)…

Crème-yaourt au chocolat sans lactose

Alors, conquis ?



14 thoughts on “Crème de yaourt chocolat-pralin sans lactose”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *