De la cuisine, des enfants, du crochet, de la couture, des bouquins, des tests, du bricolage et des choses que j'aime.

Coup de mou

Ah, la bonne vieille fonction psy du blog perso… A mon tour de m’en servir !
Oui, je vais me plaindre méchant.

Récapitulons :
– on ne peut pas dire que je croule sous le travail, notamment en raison de ma grossesse bien avancée, et donc pas sur l’or ;
– mon adorable Petit Bonheur a été remplacé par un monstricule à poils durs difficilement gérable et assurément casse-noisette ;
– ma grossesse me gonfle (ouh je vois les mauvais esprits dans le fond, là) entre un duodenum en feu, des saucisses à la place des doigts de pieds et un coeur à la ramasse (entre autres, hein) ;
– on est déjà à 3 dans un appartement de 2 pièces, sans chambre pour les parents et il va falloir caser un nouveau membre d’ici septembre.
Et je vous passe le reste.

Bref, j’en ai marre. Grave marre.

J’ai la légère impression de n’avoir le nez que dans les affaires de bébé, de (très) près ou de loin. Je ne suis pas recordwoman de l’épanouissement personnel et encore moins professionnel, donc.

Entendons-nous bien, ce bébé surprise est une excellente et hallucinante nouvelle. Mais là, tout de suite et dans ces conditions, c’est pas simple. Et, autant vous le dire, je ne vois pas vraiment le bout du tunnel des ennuis. Au contraire.

Si je suis gavée en ce moment, imaginez quand bébé 2 sera là, que Petit Bonheur va faire sa première rentrée et que je dormirai encore moins que maintenant. Va falloir bien pratiquer la respiration profonde pour éviter le pétage de plomb.

Bon, ça y est, ma séance de thérapie bloguesque est finie pour aujourd’hui. Moins efficace que le psy mais moins cher aussi. Et ça…



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *