Comme des faisselles… de chèvre !

Maintenant que je connais bien ma yaourtière, je m’éclate avec. Chaque semaine, je fais de nouvelles tentatives avec des laits différents mais j’avoue que ma passion pour le lait de chèvre prend souvent le dessus…
Alors parfois, je rate mon coup (trop liquide ou trop fade…). Et puis des fois, ça marche come sur des roulettes et je vois se réaliser sous mes yeux ce que mes deux neurones avaient manigancé. C’est tout bête mais ça me met carrément en joie !

Alors, voilà, je vous présente la bidouillerie de la semaine dernière, un genre de faisselle dont vous me direz des nouvelles 😉 !

Pour 7 yaourts :
1L de lait de chèvre
1 yaourt de chèvre à température ambiante
4 g d’agar-agar

Dans une casserole, portez le lait de chèvre à ébullition. Ajoutez l’agar-agar et laissez bouillir 2 minutes tout en mélangeant.
Laissez refroidir hors du feu. Au bout d’une heure, l’agar-agar a déjà pris… mais c’était sans compter sur votre intervention ! Vous allez mettre un joyeux bazar en remuant le mélange à la fourchette.

Dans un saladier, battez le yaourt. Ajoutez-y le mélange lait de chèvre/agar-agar et mélangez. Mettez en pot, lancez la yaourtière 12h.

Résultat : un yaourt à la texture d’une faisselle. Croyez-moi, c’est terrible !

Vous allez pouvoir lui ajouter, par exemple, de la compote de pommes pour obtenir un dessert léger ou bien du sel, du poivre et des fines herbes pour accompagner des crudités…
Sur les photos, vous pouvez « admirer » une version vanillée.

A votre imagination !

11 Comments

    1. Tweet Tweet

      @ tout le monde :
      merci merci et belle soirée ! bizz

      @ Lilie :
      Alors il existe des techniques pour faire tes yaya sans yaourtière (en cocotte notamment ) mais je n’ai jamais essayé…

      @ CoCO :
      Il faut vraiment que tu goûtes… Ne serait-ce que pour tester la recette de brousse aux noix de Mamina… Une tuerie atomique !

      @ Annellénor :
      J’utilise du lait de chèvre acheté en boutique bio mais pas au rayon frais. La marque est Andechser.

    1. Tweet Tweet

      @ Isa-Marie :
      Merci 😉 Oui, je l’avais lu quand j’avais cherché de l’info la première fois que j’ai trouvé ces drôles d’algues à la boutique bio.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *