Blanquette marine au lait de coco

Cette petite blanquette a fait le bonheur des mamans de la famille lors de la dernière fête des mères. Comme je l’ai déjà raconté ici, mes beaux-parents mangent plutôt macrobio. Alors, quand ils viennent casser la graine à la maison, j’essaie de faire des plats proches de ce qu’ils peuvent manger (en terme d’ingrédients) tout en ajoutant un zeste de rigolade et de fantaisie. Et, en général, le regard suspicieux de mon beau-père est vite remplacé par un coup de fourchette gourmand !

Le 30 mai dernier, nous avons donc eu en entrée quelques lamelles de filet canard grillé surmontées d’un rocamadour juste poêlé à la graisse de canard et de confiture de cerises noires au thym. Le plat de résistance, eh bien c’est celui que je vous présente aujourd’hui. Et le dessert : des fraises à la crème chiboust. Le tout, évidemment sans gluten ni lait… On ne change pas une équipe qui gagne !

Pour 6 personnes :

500 g de chair de mangue coupée en morceaux grossiers
500 g de crevettes cuites décortiquées (ou pas)
500 g de noix de St Jacques (sans corail, moins cher et suffisant pour cette recette à mon humble avis)
4 filets de saumon frais (ou surgelé)
4 filets de colin
60 cl de lait de coco (ou 30 cl de lait de coco + 30 cl de crème de soja cuisine si vous préférez une saveur moins prononcée)
2 c.s. d’huile d’olive
2 gousses d’ail
1 oignon rouge
2 c.s. de mélange d’herbes ciselées (persil, coriandre, aneth, romarin, thym, laurier… ce qu’il vous fait plaisir)
2 c.c. de citron en poudre ou 4 quarts de citron confits au sel (il ne m’en restait plus)
sel, poivre

Emincez l’ail et l’oignon.

Dans une grande sauteuse, faites chauffer l’huile et ajoutez-y l’ail et l’oignon. Quand ceux-ci sont transparents, ajoutez les filets de poisson. Faites-les colorer à feu vif.

Baissez le feu et ajoutez le lait de coco (ou le mélange coco-soja), les herbes, le citron et le poivre. Couvrez et laissez cuire à tout petit feu pendant 15 minutes.

Incorporez enfin la mangue, les noix de St Jacques et les crevettes et laissez cuire encore 5-8 minutes à couvert.

Avant de servir, rectifiez l’assaisonnement, notamment en sel.
Servez, par exemple, avec un riz thai semi-complet ! ;-)

16 commentaires sur “Blanquette marine au lait de coco

  1. Waouh! Elle est terrible ta recette! En plus j’adore le lait de coco (hier j’ai fait des tagliatelles de courgettes au curry et lait de coco, c’est te dire! ^_^) Je te chipe ce joli plat pour une grande occasion!

    Merci!

    Bonne journée Twittounette :)

    Bisous :)

  2. Bravo, belle modernisation ! jusqu’à ce que je ne regarde sur wiki, je ne voyais pas trop pourquoi tu appelais ce plat « blanquette » vu les ingrédients qui le composent. Selon wiki, « Le terme « blanquette » vient de ce que la sauce qui nappe le ragoût est blanche.  » donc oui, le nom lui va bien !! bravo encore !

  3. Je ne suis pas très fan de la version classique de la blanquette, mais je dois dire que celle-ci me fait rudement envie ! Le lait de coco et les épices apportent vraiment une touche originale…

  4. Superbe, superbe cette recette. J’adore le poisson alors autant te dire que je me serais régalée moi aussi. L’ajout de lait de coco en loin de me déplaire.
    Merci de ce beau partage
    Bises
    Chrys

  5. Tweet

    Je suis bien contente que cette blanquette vous plaise. Elle est devenue un « classique » à la maison car elle est facile à faire et légère à digérer… y compris quand il fait chaud !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *