Aspic de fruits et sa pannacotta au chocolat sans gluten sans lait

Et hop ! Encore une verrine, certes, mais encore plus orientée fruits, celle-ci.
Très légère, peu sucrée et bien parfumée, elle sera parfaite pour une fin de repas toute en légèreté… si vous voyez ce que je veux dire !
A préparer la veille pour le lendemain ou le matin pour le soir.

Pour 6 verrines d’environ 20 cl :

– 12 coques de macaron

l’aspic :
4 poignées de fruits variés épluchés (ou non) et coupés en morceaux (pour moi : framboises, mangue et figues)
20 cl de jus d’orange
4 c.c. d’épices à pain d’épices
1 c.s. de sucre glace
2 g d’agar-agar en poudre

la pannacotta au chocolat :
30 cl d’eau d’amande (lait d’amandes dégraissé de la Mandorle) ou de lait d’amandes classique
100 g de chocolat sans gluten, sans lactose (blanc si possible sinon celui que vous trouverez)
1 gousse de vanille
2 g d’agar-agar en poudre

Disposez dans chaque verrine une coque de macaron.

Préparons l’aspic ! Dans le genre simple, on ne peut faire mieux : versez tous les ingrédients dans une casserole. Portez sur feu doux et remuez régulièrement. Quand la préparation commence à fumer légèrement, ôtez du feu.
Répartissez cette préparation dans les verrines et posez sur chaque couche d’aspic une nouvelle coque de macaron.

Laissez l’aspic prendre 3 heures environ au frais.

Attaquons-nous maintenant à la pannacotta. Faites fondre le chocolat au bain-marie (oui, je suis anti micro-ondes). Faites infuser par ailleurs une gousse de vanille (ouverte ou non selon que vous souhaitez ou non garder les grains dans la pannacotta) dans l’eau d’amande (ou le lair végétal de votre choix) quelques minutes. Otez la gousse (pensez à la garder pour aromatiser un autre plat, un sucre, une huile…).
Incorporez la chocolat et l’agar-agar dans l’eau d’amande et faites chauffer 2 minutes. Remuez bien.
Il ne vous reste qu’à répartir la pannacotta dans les verrines.

Ici encore, vous devrez laissez prendre quelques heures au frais.

Pour la déco, j’ai simplement déposé des billes de citron confit enrobé de chocolat, quelques morceaux d’orange confite et un carré de chocolat (ici, avec lactose… que j’ai même osé manger sans dommage ultérieur !).

Et voilà ! Une recette très simple à réaliser mais un temps d’attente à prévoir… bande de gourmands !

9 Comments

  1. spicegirl

    je peux au moins visiter les autres blogs quand je suis au bureau et qu’il n’y a pas trop de monde et heureusement les problèmes d’ordis n’empêchent pas de cuisiner! bonne année à toi aussi!!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *