Manchons de canard marinés

Manchon de canard mariné

Ah, le canard…
Que les choses soient claires : une partie de ma famille est landaise. J’ai passé toutes mes vacances d’enfant – et une belle partie de mes vacances d’ado – dans les Landes.
Pour moi le poulet à pattes jaunes ou noires est meilleur, le foie gras ne se mange pas qu’à Noël (quand on aime ça, ce qui est mon cas) et on mange celui de Tatie qui est de toute façon le meilleur (point barre), j’ai su faire les bocaux d’asperges et aider au confit avant de savoir dire Nutella.
Vous voyez l’idée ? Les Landes, c’est mon pays de coeur.

Tout ce blabla pour vous dire que j’aime beaucoup le canard. Confit ou pas. Bon, j’avoue, le confit de canard est un de mes (nombreux) pêchés mignons. Bref.

Je suis tombée l’autre jour sur des manchons de canard crûs. Je me suis tâtée : les faire confire ou pas… Ç’a été « ou pas » étant donné que le temps me manquait et que je n’avais aucun bocal sous la main.

J’ai fait simple : une marinade aux accents asiatiques, un peu de temps au frigo, encore un peu au four et boum, dans l’assiette avec du riz et des crudités.

Manchons de canard marinés
Manchons de canard marinés

Pour 4 personnes :
8 manchons de canard
5 c.s. de tamari sans gluten (attention, il y a du gluten dans la plupart des sauce soja donc prenez garde à leur composition : Kikkoman et Lima proposent des sauces fermentées sans gluten)
2 c.s. d’huile de sésame
2 c.s. de purée de cacahuètes diluée dans 4 c.s. d’eau
2 c.s. de sirop d’agave
1 c.s. de poudre d’écorce de citron
1 c.s. de coriandre hachée
2 c.c. de poudre de piment d’Espelette
2 c.c. d’échalotes émincées
1/2 c.c. d’ail émincé
sel, poivre

Préparez la marinade en mélangeant dans un bol l’ensemble des ingrédients (en dehors des manchons, du sel et du poivre).

Frottez les manchons de canard avec un peu de sel et de poivre et installez-les confortablement dans un plat à four, peau dessous.

Recouvrez-les de la marinade. Couvrez le plat d’un film plastique et réservez au frigo une petite heure.

Faites préchauffer votre four à 180°C et enfournez 35 à 45 minutes selon le degré de cuisson désiré. Pensez à retourner les manchons une fois ou deux pendant leur cuisson.

Alternative :
Vous pouvez remplacer la sauce tamari (ou sauce soja) par de la mélasse de grenade et, sans ce cas, supprimer l’écorce de citron. C’est également délicieux !

Echarpe à volants au crochet

Echarpe à volants

Avec un fil léger comme une plume, cette écharpe à volants devient un accessoire agréable à porter en toute saison. Je l’ai faite très longue pour pouvoir la porter serrée autour de moi quand j’ai froid ou lâche quand il fait bon.

Echarpe à volants déroulée

Il s’agit d’un fil Phildar Frivole qui n’est malheureusement plus vendu par la marque mais qui peut encore se trouver auprès de vendeurs particuliers, par exemple.

Sa composition : 63% acrylique, 16% polyamide, 8% laine, 8% viscose et 5% Alpaga.

Le fil produit donc une écharpe douce et chaude si elle est portée resserrée autour du cou.

Echarpe à volants - détail

Comme je n’avais jamais crocheté de fil fantaisie de cette sorte, je me suis inspirée d’un tutoriel trouvé sur la chaîne Youtube de Phildar qui présente l’utilisation du fil aux aiguilles.


J’ai transposé au crochet et le tour était joué ! Rien de compliqué ;) Juste une précision, si vous vous lancez dans l’aventure : le fil peut être fragile, il vaut donc mieux crocheter en tirant le crochet sous deux rangs et non un seul rang (soit sous deux lignes de carrés telles que vous le voyez ci-dessous). Si je ne suis pas claire, dites-le moi !

Echarpe à volants - détails

 

Avis de concours : Belle au Blé Dormant

Avis de concours

Ca se passe chez La Belle au Blé Dormant.

Le concours « Le Printemps dans mon assiette » a lieu jusqu’au 5 mai 2014.

Il vous faut inventer et photographier une recette salée ou sucrée (ou les deux) sur le thème du printempssans gluten et bio et l’envoyer à la Belle.

A gagner : des bons cadeaux offerts par Plusdecoton.fr.

Pour plus de détails, rendez-vous sur le site de La Belle au Blé Dormant qui vous explique tout cela en détail.

Je ne sais si j’aurai le temps d’y participer mais je souhaite bonne chance à tous les participants !

 

 

Bébé : gilets au crochet

Gilet bébé bleu au crochet

Je n’avais jamais parlé ici d’une de mes autres passions, le crochet. Je me suis dit qu’il était temps de faire évoluer le blog et d’y intégrer d’autres petites choses qui font partie de mon quotidien. Aussi, peu à peu, vous verrez apparaître de courts articles sur les envies, réalisations ou projets.

Je commence aujourd’hui par ce petit gilet bleu pour bébé. Je l’ai réalisé pour mon petit garçon alors qu’il avait moins d’un an.

C’est un modèle très simple, en brides et mailles serrées pour le liseret. J’ai utilisé un fil bleu clair qui imite le tweed (inclusions de fils de couleur crème, taupe et marron) et rehaussé l’ensemble d’un fil rouge. Trois boutons fleuris rouge de même ton que le liseret et voilà un gilet simple à enfiler à bébé, qui se lave aisément en machine et sèche assez rapidement.
Les fils :
– Tweedy bleu Phildar (n’est plus commercialisé) : 75 % acrylique, 22 % laine et 3 % viscose
– Impact 3,5 braise Phildar : 100 % acrylique

Je vous propose une autre version du modèle précédent, tout en Impact 3,5 braise Phildar avec un liseret et des boutons verts même si la couleur braise (vraiment très jolie) est mal servie par mes photos…

Gilet bébé rouge au crochet

 

Enfin, une version avec deux pattes crochetées, sans liseret, toujours en Impact 3,5 braise Phildar, avec des petites têtes de chat en bois en guise de boutons :

Veste bébé rouge au crochet